«

»

Accepter l’autre tel qu’il est : pas facile?

Acceptez-vous l’autre tel qu’il est?

Dans une relation ou une vie de couple, au début, vous ne voyez que le bon côté de l’autre.

Avec le temps,  il vous semble que le bon côté de l’autre s’affadit. Vous commencez à voir l’autre différemment. Certains défauts de l’autre font surface.

La personne qui partage votre vie apparaît sous son vrai jour.  N’oubliez surtout pas qu’il en va de même pour votre partenaire!  Votre amoureux ou votre amoureuse vous voit aussi sous votre vrai jour.

Ah! Ah! Vous ne voulez surtout pas être ni fade ni moins intéressant aux yeux de l’autre?

Vous voulez que l’autre continue à vous accepter tel que vous êtes?

Commencez par accepter votre partenaire de vie tel qu’il est

A 

Aimer l’autre avec ses qualités et ses défauts (si on considère au départ que vous avez choisi un partenaire qui répond à vos exigences et que vous n’avez pas fait de compromis sur vos exigences)

C 

Comprendre le point de vue de l’autre même s’il est à l’opposé du vôtre

C

Chercher à faire des compromis lorsque c’est possible (je le répète : pas sur vos exigences)

E 

Encourager l’autre dans ses projets personnels, si c’est pour son bien, sans toutefois nuire ni à votre bien ni à vos projets personnels

P

Prêter attention à l’autre et lui accorder la même importance que vous vous accordez à vous-même

Ttraiter l’autre avec respect en tout temps

E

Envisager une solution commune à un problème commun, à la satisfaction des deux partenaires

R  

Régler vos différends au fur et à mesure qu’ils se présentent, ne laissez pas une situation dégénérer

 

 

L’

L’enlacer lorsqu’il ou qu’elle a besoin de réconfort

Attendre que l’autre ait terminé de s’exprimer avant de répondre

U

Utiliser le sens de l’humour le plus souvent possible (pas pour rire de l’autre, mais avec l’autre)

T

Tendre la main à l’autre… surtout s’il vient de trébucher! (c’est important d’aider l’autre à se relever… de ses peines et de ses difficultés!)

R

Rire ensemble de vos travers, car couple qui rit, couple uni!

Envisager de changer de partenaire si rien de tout ceci n’y fait.  Vous n’êtes pas avec la bonne personne!

 

Accepter l’autre tel qu’il est, c’est continuer à l’apprécier pour ses qualités et à ne pas mettre le focus sur ses défauts.  Ce n’est pas essayer de le changer…

Après tout, personne n’est parfait et si l’autre était parfait, il ne vous aimerait peut-être pas.  Il chercherait ailleurs… une personne parfaite…

Et vous, quelles sont vos règles pour accepter l’autre tel qu’il est? Essayez-vous de changer les autres? Votre partenaire de vie en particulier? Laissez votre commentaire.

Sco!

Et si cet article vous a plu, partagez-le sur Facebook et Twitter!

Crédit image: stockimages/FreeDigitalPhotos.net

 

 

 

27 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour,
    Merci pour ces précieux conseils. Ils sont aussi utiles pour les relations entre nos parents, frères, sœurs, enfants ou nos amis.
    On a toujours tendance à vouloir que les autres soient comme on l’espère.
    Mais chaque individu est différent même s’il est de la famille.
    Accepter les autres comme ils sont éviterait bien des conflits.
    Bonne journée.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents..Le cholestérol est bon pour la santé, évitez les statinesMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Danièle,

      Les individus sont différents, à plus forte raison s’ils sont de la même famille, d’où les conflits familiaux qu’on voit assez souvent.

      Ce qui est étrange aussi c’est qu’il est parfois difficile d’accepter tels quels ceux qui sont trop semblables à nous dans notre famille…

      Bonne journée à toi aussi!

      Sco! :)

  2. Christian de toujours positif

    Bonjour Sco,

    Je ne sais pas si on doit considérer ton article comme un acrostiche ou un acronyme, mais en tous cas, c’est super.
    Un point très important dans un couple c’est la lettre R : Régler les différents au fur et à mesure. Effectivement beaucoup de personnes, pour éviter les conflits, mettent « la poussière sous le tapis » et c’est, je partage complétement avec toi, une grosse erreur.
    Et bien sur le deuxième R, le rire dans le couple est primordial.
    Amicalement
    Christian
    Christian de toujours positif Articles récents..Comment préserver de bonnes relations avec notre entourage.My Profile

    1. Sco

      Bonjour Christian,

      Merci du compliment au sujet de mon article que j’ai écrit sans prétention.

      J’avoue que ce n’est pas toujours évident de régler les différends au fur et à mesure qu’ils se présentent, mais sur le long terme, c’est plus bénéfique, surtout en couple.

      Et mettre la «poussière sous le tapis» n’est pas une bonne solution, comme tu le dis, surtout pour les couples qui n’ont pas de tapis!

      En plus, il y a pas mal de gens allergiques à la poussière. À vos balais, tous!

      Et quoi de mieux que l’humour pour désamorcer toutes les situations!

      Amicalement,

      Sco! :)

  3. zenie

    Bonjour Sco, j’ai décidé de ne plus juger quoi que ce soit depuis un petit moment.

    Quand je suis avec soit un élève ou ses parents, j’essaie de faire de mon mieux pour améliorer son travail à la maison en lui donnant des conseils de façon bienveillante que j’aurai aimé entendre quand j’étais élève.

    Ensuite, je laisse faire les choses d’un cours à l’autre, parfois ça a été intégré, parfois non, alors je retransmets le message différemment et ainsi de suite, sans aucune pression.

    Je veux qu’il trouve par lui même sa façon de travailler, son propre rythme tout en veillant par derrière à ce qu’un certain travail de fond soit mis en place.

    zenie
    zenie Articles récents..Voler avec les oiseauxMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Zenie,

      Ne pas juger pour ne pas être jugé, dit-on.

      En acceptant les autres comme ils sont, on a plus de chance de se faire accepter tels que nous sommes, que ce soit en couple ou en société.

      Merci de ta visite.

      Sco!

  4. Dorian

    Bonjour Sco!

    J’ai regardé le film Valentine’s day hier soir et j’ai retenu une jolie phrase :
    Il faut accepter l’autre avec ses qualité et ses défauts, il faut être vraiment stupide pour laisser partir l’amour ».

    L’amour est sans aucun doute le plus beau sentiment qui existe alors pourquoi le laisser s’échapper ?
    Il faut savoir faire preuve de patience et de compromis comme tu le dis.
    Et je te suis à 100% sur « couple qui rit, couple uni! » :)

    Bonne journée à toi.
    Dorian
    Dorian Articles récents..Comment entreprendre peut améliorer sa vieMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Dorian,

      Je ne crois pas avoir déjà vu ce film (je ne suis pas très cinoche et de moins en moins téloche).

      Je te remercie de nous partager cette phrase qui est vraiment magnifique.

      Et je ne suis pas peu fière de mon slogan. :-D

      Bonne journée à toi aussi et à bientôt!

      Sco!

      1. Dorian

        Je n’avais même pas vu que c’était ton slogan ! Super :)
        Bonne journée !
        Dorian Articles récents..Comment entreprendre peut améliorer sa vieMy Profile

  5. Jean

    Bonjour Sco!
    Des fois on ne s’accepte pas soi-même, et c’est encore plus difficile dans ce cas d’accepter les autres.
    On aurait pu ajouter aussi « soyez lucide », et ça c’est très difficile, parce que déjà on dit que « l’amour est aveugle », mais en plus, chacun a sa propre vision, perception de la réalité filtrées par son éducation, sa culture, ses valeurs, ses expériences, etc…
    Amicalement.
    Jean Articles récents..Voici Comment Prendre la Vie du Bon CôtéMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Jean,

      Là tu as encore raison! Comment accepter l’autre tel qu’il est si on ne s’accepte pas soi-même?

      «L’amour rend aveugle» au début, mais après un certain temps, on commence à recouvrer la vue, non?

      Et si l’on vit un grand amour qui dure toute la vie, on ne doit pas avoir de la difficulté à accepter l’autre tel qu’il est, au contraire.

      Amicalement,

      Sco! ;)

  6. Bernadette GILBERT

    Si on part du principe que l’autre, quand il nous dérange, vient juste nous offrir un miroir de nous-même, on peut alors comprendre que la première personne sur qui travailler, c’est soi-même… C’est bien connu qu’on ne change pas les personnes avec qui on vit, mais on peut se changer !
    Très jolie manière d’écrire l’essentiel, Sco, comme d’habitude. Merci !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Tourtière végétarienneMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Bernadette,

      Effectivement, l’autre est notre miroir! Merci de me le rappeler. ;)

      Ça pourrait faire l’objet d’un article. Je suis certaine que la majorité des gens ignorent cela.

      Merci de ton appréciation et à bientôt!

      Sco! :)

  7. Jean-Luc

    Sco, as-tu remarqué qu’accepter l’autre relève d’un processus comparable à la négociation ?

    Amoureuse, certes, mais négociation tout de même.

    Les ressorts en sont quais identiques.

    Alors…qui sait négocier sait aimer ?
    Jean-Luc Articles récents..Objectif… quel objectif ? (Suite)My Profile

    1. Sco

      Bonjour Jean-Luc,

      Oui, tu as raison. C’est un genre de négociation… où les deux sont gagnants!

      Et les ressorts sont en effet quasi identiques, car ils permettent à chacun de rebondir!

      Je suis aussi de cet avis : qui sait négocier sait aimer et vice versa!

      Merci et à bientôt!

      Sco! :-D

  8. Sinje

    Bonjour Sco!
    Accepter l’autre tel qu’il est ! Voilà une phrase à mémoriser et ressortir tous les jours!
    Et si quelque chose nous dérange, toujours se poser la question en quoi cela me dérange au fond de moi, pourquoi cette réaction – cela rejoins l’effet miroir, je penses.
    Quand une personne essaie de me changer : Me changer?! – mais est-ce que c’est possible? Et pourquoi pas penser autrement?…
    Accepter l’autre tel qu’il est et être flexible.
    Merci Sco! pour ce rappel !
    @bientôt
    Sinje
    Sinje Articles récents..« Les enfants-loups » Ame & Yuki de Mamoru HosodaMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Sinje,

      Je suis d’accord avec toi d’avoir ce principe en tête tous les jours.

      En plus, ça nous aide à nous accepter nous-mêmes, à reconnaître nos propres défauts et nos qualités.

      Les autres ne sont pas parfaits et nous non plus.

      Il y a une expression du genre (je n’ai pas fait de recherche pour trouver la formulation exacte ni l’auteur) : avant de changer le monde, commence par te changer toi-même. Et j’ajouterais : commence par te changer toi-même et t’accepter.

      Merci de ta visite et @bientôt!

      Sco! ;)

  9. sylviane

    Bonjour Sco,

    Ton article pourrait s’appeler l’amour inconditionnel quand on aime vraiment quelqu’un nous l’acceptons inconditionnellement (c’est le cas de nos enfants) il peut y avoir des comportements qui nous dérange et nous avons le droit d’en parler et d’en faire part à l’autre mais si nous partons du principe que tout ce que je vois chez l’autre est quelque chose que je n’accepte/ne voit pas/ne veut pas voir/ en moi, alors on peut voir cette « différence » comme une manière de progresser dans la connaissance de nous-même

    Depuis que j’ai intégré ça, dès que je vois la paille chez le voisin, je me dis aie! aie !Sylviane comment et pourquoi vois-tu ça chez lui et pas chez toi et je réfléchis … c’est très profitable pour balayer devant ma porte et accepter cette facette qui ne me plaisait pas

    Excellent article mais tu nous as habitués à cela
    sylviane Articles récents..Ecoutez-vous les signes que vous envoie votre intuitionMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Sylviane,

      On en revient à dire que l’autre est notre miroir. Peu de gens savent cela, seulement ceux qui ont «travaillé» sur eux-mêmes. Pour les autres, ça n’a probablement pas de sens.

      C’est intéressant d’écouter les autres, juste pour voir ce qu’ils vont sortir sur eux-mêmes.

      Alors, quand je dis quelque chose qui n’est pas sympa, dans ma tête ça fait un peu comme tu dis : aie! aie! j’ai ce défaut moi-même ou je ne l’ai pas mais j’aimerais «me permettre de l’avoir» comme cette autre personne. Je ne me permets pas d’être comme ça, c’est pourquoi je vois chez l’autre cette chose qui m’agace. Parfois, j’envie les paresseux qui trouvent les raccourcis, car je ne «réussis pas» à être comme ça : réussir à trouver des raccourcis pour pouvoir paresser.

      Merci de ta fidélité, comme tu le dis si bien lorsque je vais chez toi, et merci du compliment au sujet de mon article.

      Amitiés,

      Sco!

  10. Christian

    Salut Sco!,

    C’est pas toujours évident.
    Après 30 ans tout le monde n’est pas aussi bien disposé.
    S’encourager réciproquement n’est plus aussi facile.
    S’entendre sur tout, non plus.
    Et parfois ça peut tourner à la cata.

    Toi, tu es jeune.
    On peut espérer que tu réalises tout ça.
    Il faut y l’espérer.

    Faisons peut-être tous un effort.
    Allons de l’avant.
    Il n’est pas trop tard
    Si on veut y croire.

    C’est vrai quoi,
    Hier, ça allait.
    Il n’y a pas de raison de laisser tomber.
    Envisageons le meilleur
    Revenons un peu en arrière

    Prêtons-nous attention
    Offrons-nous une chance
    Vivons avec passion notre présent.

    Ce serait trop bête.
    On mérite bien ça.
    Ne croyez-vous pas?
    …………………
    ……………….
    Comme dit Polnareff, je suis un homme quoi de plus naturel en somme J’ai coupé les deux dernières…
    phrases, pour maintenir la masculinité de cette petite histoire.

    @+
    Christian.
    Christian Articles récents..le webmarketing et le bouche à oreilleMy Profile

    1. Sco

      Salut Christian,

      30 ans de vie commune pour un gars aussi jeune que toi (en passant, tu as raison, je suis jeune – mais moins que toi!), ça fait beaucoup d’années avec la même personne.

      Je suis loin de ton nombre d’années de vie commune avec une même personne et si j’avais passé 30 ans avec la même personne, peut-être qu’aujourd’hui, je ne pourrais même pas croire qu’il faut accepter l’autre tel qu’il est. Et qui sait, je n’aurais peut-être pas écrit cet article. :-D

      J’espère que ta femme n’est pas dans les environs.

      Et serais-tu devenu un peu poète?

      @bientôt!

      Sco! :-D

  11. hannah@technique Tipi

    Bonjour Sco!
    Pour moi accepter l’autre tel qu’il est c’est décider d’abord que la relation est viable pour moi au niveau de mes besoins et la satisfaction que j’en retire.
    Dès lors, une fois cette base assurée, si quelque chose chez l’autre m’active, je choisis de regarder ce qui ne va pas chez moi.
    Je vérifie aussi que l’autre est capable de faire ça aussi de son côté alors tout me parait acceptable
    hannah@technique Tipi Articles récents..Trouver la paix grace au langage des couleursMy Profile

    1. Sco

      Bonjour Hannah,

      Pour que la relation soit viable, on choisit d’abord une personne en fonction de de nos exigences et on ne fait pas de compromis sur nos exigences. J’en parle ici http://couple-zero-routine.com/faire-compromis-vie-couple/

      Après,comme tu dis, on se regarde soi-même et si l’autre fait de même, tant mieux. Ho’oponopono nous dirait que le problème est à l’intérieur de nous, pas chez l’autre! ;)

      On prend ce qui fait notre affaire où ça nous convient! Je fais souvent de même! ;)

      Amicalement,

      Sco!

  12. marina

    Super sco! je suis tout à fait d’accord avec toi! J’ai mis en place ce travail d’acceptation et il fait ses preuves!;)

    1. Sco

      Salut Marina,

      Tant mieux si ça fonctionne!

      Bonne continuation sur le chemin de l’amélioration de soi!

      Amicalement,

      Sco! :-D

  13. Corinne

    Bonjour Sco,
    A la base d’un couple, il y a d’abord un choix.
    Une rencontre, une attirance, l’amour puis la décision de vivre ensemble.
    Et si on aime l’autre tel qu’il est, sans vouloir le changer alors dans le temps la seule chose à faire c’est remplir son réservoir d’amour et faire en sorte que le notre soit plein !
    Encore faut-il savoir comment s’y prendre !!!
    J’aime beaucoup le livre « Les 5 langages de l’amour » de Gary Chapman (dont j’ai fait la chronique) qui explique très bien comment fonctionner.
    Corinne

    1. Sco

      Bonjour Corinne,

      Il est vraiment sympa ton commentaire. On dirait presque un poème.

      J’ai lu ton article sur ton blog et j’ai entendu parler de ce bouquin ailleurs, mais j’avoue ne pas l’avoir encore lu. Ce sera le prochain sur ma liste.

      Merci beaucoup.

      Amicalement,

      Sco! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.