«

»

En couple pour l’amour de l’argent

Pour l’amour de l’argent, il paraîtrait que des couples restent ensemble!  Pas par amour, mais bien pour l’amour… de l’argent! Surprenant, non? Le saviez-vous? Je sais ce n’est pas votre cas. Vous, vous restez en couple par amour et pour de bonnes raisons. Vous n’êtes pas en couple pour l’amour de l’argent.

 

En fait, je me rends compte que toutes les raisons semblent bonnes pour rester en couple : les enfants, la maison, l’habitude de la présence de l’autre, aussi désagréable soit-elle dans certains couples, et évidemment l’argent, pour ne nommer que celles-là.

 

argent-couple

 

Pour l’amour de l’argent, des couples se rendent jusqu’à la retraite et continuent de vivre ensemble… Une sorte de mal nécessaire.

 

Dernièrement, j’ai rencontré une copine que je n’avais pas vue depuis de très nombreuses années et que j’avais connue à l’adolescence.  J’avais très peu de souvenirs de ce qui se passait chez elle, lorsqu’elle habitait avec ses parents.

 

Je me souvenais par contre qu’elle m’avait dit elle-même à l’époque (il y a plus de 35 ans de ça) que son père … je ne sais trop comment dire en bon français, mais au Québec, on dit… courailler.

 

Non, d’une pipe (et sans jeu de mots)!

 

Je viens de trouver le terme en tapant dans le moteur de recherche que tout le monde connaît et qui commence par G et qui se termine par oogle, et le terme s’y trouve : courir d’une aventure galante à une autre.

 

Que c’est bien dit!  Mais j’avoue que cette définition est plus «poétique» que ce qu’on veut dire quand on utilise ce terme au Québec, mais question de faire une histoire courte : allons-y pour courailler.

 

Donc, je rencontre cette personne et elle me parle de ses parents. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que ses parents vivent toujours ensemble! J’aurais parié pas mal gros que ses parents n’étaient plus ensemble depuis belle lurette. À force de courailler, le père serait parti depuis toutes ces années ou la mère l’aurait planté là, comme on dit chez nous. Évidemment, j’aurais perdu mon pari.

 

Et comme si ce n’était pas assez : elle a même ajouté : tu ne te souviens pas que mes parents s’engueulaient?

 

[notice]Ma copine se souvenait très clairement d’une pizza que sa mère avait lancée à son père tel un « frisbee »…[/notice]

 

Je ne t’avais pas parlé de ça, m’a-telle dit? Oh que non, je ne savais pas ça…

 

Et plus de 35 ans plus tard, ses parents sont encore ensemble à cause de l’argent… Ma copine  ne  m’a toutefois pas dit combien de pizzas sa mère avait lancées à son père depuis ce temps, ni si c’était des pizzas toutes garnies!  Chose certaine, ses parents ont plus de ténacité que moi…J’hésite quand même entre rire ou pleurer!

 

Comment se fait-il qu’ils s’endurent encore après toutes ces années?  Ils s’endurent pour l’argent? Juste pour l’argent? C’est quand même fort d’endurer son conjoint pendant autant d’années pour l’amour de l’argent.  Peut-être aussi pour l’amour… des pizzas qui volent comme des frisbees et des engueulades!

 

Il y a quelque chose de rassurant dans le malheur (qui est du connu) versus le bonheur qu’on pourrait avoir en étant ailleurs (mais qui est de l’inconnu).

 

[notice]C’est ce qu’on dit en psychologie. Le connu a quelque chose de rassurant, aussi désagréable soit-il, tandis que l’inconnu a quelque chose d’insécurisant.[/notice]

 

«Jusqu’à ce que la mort vous sépare», ont-ils entendu le jour de leurs noces!  Mais, comme je me plais à le dire chaque fois que j’en ai l’occasion : «Prendre l’autre comme légitime époux(se) jusqu’à ce que mort s’ensuive…»

 

Ce charmant vieux couple amateur d’engueulades et de pizzas… ne fait pas exception à la règle.  J’en connais d’autres.

 

D’autres couples, qui comme celui-ci, dont l’homme et la femme ont tous deux travaillé (et même à des salaires presque égaux) sont maintenant à la retraite et bien que l’un des deux partenaires adversaires voudrait bien partir parce qu’il en a soupé de sa relation (ah! non pas encore de la pizza volante au menu!), cette personne reste là, prisonnière de son couple, pour des raisons d’argent.  Money! Money!

 

[notice]L’amour de l’argent est donc le plus fort.  Plus fort que l’amour de sa liberté, l’amour de sa paix, l’amour de son bonheur, plus fort que l’amour tout court.[/notice]

 

Peut-être que lorsque ces personnes se sont mariées, elles ont entendu : « jusqu’à ce que l’or (au lieu de la mort) vous sépare ». J’essaie de comprendre…

 

On voit plus souvent les couples qui s’endurent pour l’amour de l’argent quand l’un qui a tout l’argent a aussi le pouvoir psychologique sur l’autre qui dépend financièrement de l’un pour sa survie… L’un dépend quand même de l’autre et lui fait souvent du chantage émotif et l’autre n’a pas le choix de rester avec l’un parce qu’il ou qu’elle (généralement qu’elle plutôt qu’il) se sentirait démuni(e) financièrement en se retrouvant seul(e).  Avez-vous compris quelque chose dans ce baratin?

 

 

[important]

Je résume :

L’un est celui ou celle qui a l’argent et qui fait du chantage émotif.

L’autre est celui ou celle qui reste là à subir la relation par manque d’autonomie financière.

[/important]

 

 

Je me suis dit : ce couple et d’autres couples qui vivent ensemble et qui s’endurent jusqu’à ce que mort s’ensuive ne sont pas des gens exceptionnellement riches.  Souvent, les deux adversaires  partenaires ont travaillé.  Ils ont gagné de l’argent, en ont mis de côté, et 30, 40 ans plus tard, ils sont  rendus à leur retraite bien méritée… ensemble, bien entendu, à cause de l’argent… Ne jugeons pas!  Mais tout le monde n’a pas cette endurance.

 

Et vous, que pensez-vous d’endurer un partenaire à cause de l’argent ou pour l’amour de l’argent?

Sco!

 

 

14 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Luc Hudry

    L’argent rassemble ou sépare, selon les situations.

    Et cela n’est pas prêt de changer puisque les contingences matérielles sont incontournables.
    C’est le côté argent « obligé »

    Mais si cette obligation n’existe pas dans votre couple, alors les choses prennent une autre tournure et l’argent gagne à être considéré pour ce qu’il est : un moyen, un véhicule et rien de plus.
    Jean-Luc Hudry Articles récents..Résilience ou comment rebondir ? Rendez-vous le 5 juillet !My Profile

    1. Sco!

      Salut Jean-Luc,

      L’argent est un véhicule, rien de plus, quand on n’en manque pas ou quand on n’a pas peur d’en manquer si on séparait.

      Malheureusement, lorsqu’il y a séparation, au plus fort la poche et on se bat pour qui gardera la Porshe! 😀

      Dans l’histoire ici, il n’était pas question d’un millionnaire et d’un pauvre, mais de deux personnes qui avaient sensiblement le même montant d’argent rendu à leur retraite; un couple moyen quoi!

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Soutenir son conjoint quand il en a besoinMy Profile

  2. Nasser Ayadi

    Bonsoir Sco!
    Ravi de lire ton post.
    Cela fait un petit moment que j’avais pas lu un de tes articles. Tu te fais rare :) Comment vas tu ?

    Enfin je commente juste pour dire une phrase qu’une jeune femme m’avait dit il y’a prêt de 10 ans :

    « Ce qui est sur, c’est que quand deux pauvres s’aiment, au moins ce n’est pas pour l’argent. :)  »

    D’ailleurs, si je puis me permettre; il y’a quelques mois, j’ai rédigé un billet sur :
     » Que faut-il choisir entre l’amour et l’argent »
    Avec un schéma à l’appui, j’avais défendu un point de vu.
    SI mes souvenirs sont bons, il y’avait deux exemples pour appuyer mes arguments :

    1) un couple qui s’est enrichi grâce au Loto et qui tente de vivre d’amour et de luxe
    2) une autre couple qui ne s’est jamais enrichi mais qui vit « d’amour et d’eau fraiche ».

    Enfin voici le lien http:// jeveuxseduire.fr/que-faut-il-choisir-entre-lamour-et-largent-bonus-cagnotte-saint-valentin/

    Peut-être que cela donne un début de réponse, je ne sais pas :)
    Nasser Ayadi Articles récents..Bad boy : doit-on forcément le devenir pour plaire aux femmesMy Profile

    1. Sco!

      Bonsoir Nasser,

      J’aime bien la phrase de cette jeune femme. Je suis tout à fait d’accord pour dire que si deux pauvres s’aiment, ce n’est effectivement pas pour l’argent mais, en même temps, ça renforce les croyances négatives au sujet de l’argent comme:

      – l’argent ne fait pas le bonheur et du coup si l’on veut être heureux, on éloigne l’argent de soi, comme si les deux étaient incompatibles.
      – l’argent ne pousse pas dans les arbres, et pourquoi ne pousserait-il pas dans les arbres? Les billets de banque de nombreux pays sont faits à partir de papier et d’où vient le papier? … Ah! Ah! mais ça c’est une autre histoire!

      Et quand tu parles de gagner au loto, on sait très bien et c’est prouvé (mais ne me demande pas de stats à ce sujet parce que les stats ce n’est pas mon truc), que les personnes qui gagnent au loto retrouvent le même niveau de vie qu’elles avaient avant de gagner, et ce, assez rapidement, car elles dépenseront et/ou perdront tout et même s’endetteront peu d’années après avoir gagné, mais ça c’est encore une autre histoire.

      Amicalement,

      Sco! 😉
      P.S. Merci! Je vais très bien même si je suis assez occupée par les temps qui courent! Et courir est le bon mot!
      Sco Articles récents..Soutenir son conjoint quand il en a besoinMy Profile

  3. hannah@technique Tipi

    Bonjour Sco!
    C’est navrant mais c’est la réalité.
    Il n’ya pas que l’argent qui fait tenir les
    couples ensemble et fêter leurs 50 ans
    de mariage (à l’âge où je me suis mariée,
    ça risque peu de m’arriver!).
    il y a la dépendance affective. On n’aime
    plus vraiment mais on ne déteste pas non plus l’autre
    mais on ne peut pas vivre sans.
    Je ne sais pas si il existe aux US des groupes
    anonymes pour conjoints dépendants!
    hannah@technique Tipi Articles récents..Amour inconditionnel : etes vous vraiment honnete en amour ?My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Hannah,

      Je pense que ce genre de groupes pour conjoints dépendants devraient exister si ça n’existe pas déjà.

      Ce serait marrant que deux personnes d’un même couple s’étant inscrites dans le groupe sans le dire à l’autre se retrouvent dans une même réunion.

      Il me semble qu’on se connaît, non? Vous venez souvent ici? Votre visage m’est familier!
      Habitez-vous chez vos parents?

      Et l’autre de réponde : Non, mais je songe à y retourner!

      Effectivement, en se mariant à 50 ans, on ne risque pas ou peu d’en avoir assez de l’autre à 50 ans!

      Longue vie à ton couple et à bas la dépendance affective!

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Les femmes plus intuitives que les hommes?My Profile

  4. Helene@Objectif-Reussite

    Bonjour Sco!,

    Succulent ! « jusqu’à ce que l’or nous sépare ».

    Le besoin de sécurité est le plus fort et de pus l’inconnu fait peur, alors on préfère rester ensemble au risque d’être malheureux.

    Bel article, toujours traité avec humour.

    Bien amicalement,

    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Le bonheur pour mourir de tristesse ou mourir de bonheurMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Hélène,

      Tout à fait!

      L’inconnu fait tellement peur que les gens (pas tous heureusement) préfèrent rester dans leur misère psychologique quelle qu’elle soit que de risquer un changement.

      C’est comme cette histoire d’un pauvre type qui s’était enlevé la vie parce que son couple avait lâché (du reste, il avait une vie de couple misérable et il en souffrait!), mais l’inconnu (se retrouver seul après tant d’années avec sa bonne femme) lui faisait encore plus peur que de rester dans sa vie médiocre de couple… Il ne s’est pas ce qu’il serait devenu dans une autre vie et n’a pas survécu… Ça fait réfléchir et ça ne fait pas rire.

      La vie est trop courte pour endurer… même s’il ne m’est pas permis de juger.

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..Soutenir son conjoint quand il en a besoinMy Profile

  5. Corinne

    Bonjour Sco!
    Sais-tu que même après le mariage, l’argent pourrit encore les relations ?
    Mon conjoint divorcé se pouille encore avec son ex uniquement lorsqu’il est question d’argent…
    Ça c’est moche :-(
    Corinne

    1. Sco!

      Bonjour Corinne,

      C’est surtout lorsqu’un mariage est terminé qu’il peut pourrir les relations. Je pense à toutes ces pensions alimentaires (je ne sais pas si c’est le terme en Europe) qui ne sont pas payées.

      Aussi, quand un mariage se termine, on dirait que c’est au plus fort la poche et qui gardera la Porsche!

      Je trouve ça bien dommage au sujet de ton conjoint.

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Créer de la surprise dans sa vie de coupleMy Profile

  6. Bernadette GILBERT

    Bonjour Sco!,
    Un bout de temps que je ne suis plus venue pointer mon nez et voilà que tu parles de couples qui restent ensemble pour l’argent…. Là, tu rejoins un de mes perpétuels questionnement !!! Quoique. Je peux comprendre, pour une femme surtout puisque c’est souvent elle que ça concerne, qu’il soit difficile de quitter un homme qui assure le pain même s’il ne donne rien d’autre, quand on n’a pas, soi-même, de quoi l’assurer. Et c’est encore le cas de ces dames qui se sont engagées avec un homme qui les quitte « pour une jeunesse »… ou pour autre chose.
    Mais ce qui m’intrigue le plus, c’est la capacité de couples à rester couple quand ils ne cessent de s’engueuler. Je sais que ça peut devenir un mode de fonctionnement, mais quand même !
    Alors, au moins, si c’est l’argent…
    Te souviens-tu de l’affaire « Lola » et de la somme astronomique qu’elle réclamait à son millionnaire de mari (quand même assez millionnaire pour s’offrir un voyage dans l’espace !) alors qu’il lui avait déjà laissé, pour elle et leurs enfants, une somme que je qualifierais également d’astronomique ??? Oui, pour l’argent, on peut être prêt(e) à tout…
    C’est peut-être pour ça aussi, que je ne suis plus en couple !
    A bientôt !

    1. Sco!

      Bonjour Bernadette,

      Oh! que oui, je me souviens de Lola et de son conjoint non pas millionnaire mais multimilliardaire (en dollars et même en euros il serait multimilliardaire).

      J’ouvre une parenthèse ici : c’est «plus facile» de devenir millionnaire en dollars canadiens ou américains qu’en euros dans le sens où ça n’en prend moins (taux de change!!!).

      Effectivement, Éric (mais nous savons très bien toi et moi de qui il s’agit) versait et doit toujours verser une pension de plusieurs dizaines de milliers de dollars par mois en plus d’avoir payé la maison où l’ex-conjointe et ses trois enfants habitent (et je sais que ce n’est pas un taudis dans un quartier pauvre!). Les enfants ne manquent de rien au niveau monétaire et la mère n’est pas laissée à elle-même dans le besoin….

      Bref, dans ce cas, il est évident que l’un avait les moyens plus que l’autre, mais il y a des couples où les deux personnes ont sensiblement le même revenu et à peu près les mêmes épargnes et ils s’endurent pour ne pas à avoir à séparer ce qu’ils ont en commun, même s’ils sont tous les deux autonomes financièrement.

      C’est certain qu’il fut un temps où les femmes apportaient leur contribution au couple et à la famille par leur travail au foyer qui était non rémunéré et très exigeant : infirmière, éducatrice, nourrice, cuisinière, femme de ménage, gestionnaire du budget, faiseuse de miracles, et j’en passe, 24 heures par jour, 7 jours par semaine…

      Merci de ta visite, chère Bernadette, et d’avoir noté la coquille que j’ai corrigée!

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Les femmes plus intuitives que les hommes?My Profile

  7. Christian

    Bonjour,

    Est ce qu’on peut encore appeler « couple » 2 personnes qui restent ensemble juste pour le confort et l’argent ?
    Appelons les plutôt des « colocataires » ou « des associés ».

    Je vois beaucoup de couple comme cela autour de moi et ce n’est pas jolie à voir. On a l’impression qu’ils se cachent derrière un bonheur forcé.

    Je trouve cela dommage que des gens se privent d’une autre vie plus heureuse juste par peur de manquer d’argent…. Ces gens préfèrent vivre malheureux et plein d’argent, que heureux avec un peu moins d’argent.
    A chacun ses priorités….
    Amicalement,
    Christian
    Christian Articles récents..52 idées d’activités gratuites à faire en coupleMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Christian,

      Je te souhaite la bienvenue!

      Il y a plein de gens qui préfèrent vivre en colocataires que de vivre en solo!

      En fait, s’ils se retrouvaient seuls, ces gens se chercheraient peut-être un colocataire pour ne pas avoir à faire face à la solitude et pour pouvoir partager les dépenses. Et tant qu’à chercher quelqu’un d’autre, ils se disent qu’ils sont déjà avec quelqu’un…

      Par contre, les colocataires n’ont pas à subir tout ce que quelqu’un en couple peut avoir à subir de la part de son partenaire… qui est devenu pour ainsi dire son adversaire.

      Évidemment, à chacun ses priorités… Et l’inconnu fait tellement peur!

      Amicalement,

      Sco!
      Sco! Articles récents..Avez-vous une dette karmique sur le couple?My Profile

Répondre à Nasser Ayadi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.