«

»

Dans le couple, peut-on être soi-même?

etre soi-meme dans le couple

etre soi-meme dans le couple

Dans le couple, peut-on être soi-même ou joue-t-on un jeu?

Jouer un jeu?

Oui, un jeu : un jeu de séduction, du moins au début!

Au début de votre nouvelle relation de couple, avez-vous tout fait (ou presque) pour plaire à l’autre?

En avez-vous jeté plein la vue à l’élue(e) de votre cœur, question de le séduire ou de la séduire?

Avouez donc que vous avez sorti tous vos atouts tout d’un coup parce que, dans le couple, ce n’est pas comme dans la vie en solo, où l’on peut se permettre de ne pas être à son meilleur 24 heures par jour.

Oui, on le peut, mais ça peut être risqué!

Depuis un moment, vous n’aviez que votre chat ou votre chien comme seul compagnon et celui-ci ne jugeait pas votre apparence, ni vos sautes d’humeur, ni mêmes vos mauvaises habitudes, car votre petit animal vous aime inconditionnellement…

 

Dans le couple, c’est différent…

Dans le couple c’est différent, car l’autre vous aime inconditionnellement à condition que vous soyez en mode séduction, que vous soyez aimant, d’agréable compagnie (plus gentil qu’un animal domestique, en fait…) et j’en passe.

Supposons que vous ayez le choix entre ces deux couples:

  • Voulez-vous être dans le couple où l’autre se néglige physiquement, vous néglige, ne cherche plus à vous plaire, n’a plus de petites attentions ou vous tient pour acquis?

Ou

  • Préférez-vous être dans le couple où l’autre vous aime, a toujours de petites attentions et continue à soigner son apparence?

Là, je vous entends dire que l’apparence c’est superficiel ou secondaire!

Que tout le monde vieillit!

Que la beauté physique n’est pas éternelle!

Et…

Que c’est la beauté intérieure qui compte!

La fameuse beauté intérieure…

Vrai et faux!

Non, mais on n’en a rien à cirer de la «beauté intérieure» lorsque l’autre nous fait d’abord miroiter sa «beauté extérieure» et que, par la suite, il se laisse aller, malgré ses belles qualités…Ça nous donne parfois le goût de regarder ailleurs!

Il faut la chercher loin la beauté intérieure…

Et si la beauté n’était pas importante, pourquoi parle-t-on de «beauté» intérieure?

Ha! Ha! Que faire alors?

Si vous avez réussi à charmer votre homme en lui ouvrant la porte avec vos bigoudis sur la tête, vêtue de votre vieux pyjama, et qu’il n’était pas plus déprimé que votre animal de compagnie en vous voyant, alors pourquoi changer une formule gagnante?

 

Une chose est certaine : la  routine du  couple ne devrait pas vous faire  peur, car c’est ce que le couples déplorent la plupart du temps quand il s’agit de routine : l’autre néglige et son apparence et  son partenaire!

 

Et si vos bigoudis ne vous ont pas empêchée d’être accueillante, aimante, douce et de séduire votre homme, vous n’avez donc pas à faire d’efforts pour continuer à séduire votre homme avec votre physique.

Portez vos jolis bigoudis en sa présence et il sera comblé!

Et là, on peut vraiment dire que votre homme voit votre «beauté intérieure»…

En plus, ça va vous coûter moins cher en trucs esthétiques de toutes sortes que toutes les autres femmes…

Il va sans dire que vous et votre homme êtes sûrement des cas particuliers.

 

Dans le couple, il y a des choses à éviter pour ne pas que l’autre vous évite

Personnellement, je ne connais aucun homme attiré par les bigoudis et les vieux pyjamas…ni au début de leur relation de couple, et encore moins après 15 ans de vie commune.

Dans le couple, une fois les premiers moments passés, le coup de foudre éteint, est-ce que tous vos «artifices» ont également disparu?

Vous ne vous coiffez plus, vous ne vous maquillez plus, vous ne vous habillez plus…

En fait, c’est plutôt le contraire.  Vous avez toujours quelque chose sur le dos, mais c’est plutôt un truc qui déprime ou repousse l’autre, de jour comme de nuit!

Attention! Je ne parle pas juste des femmes! Les hommes aussi ont leur «rôle à jouer» pour maintenir la séduction dans le couple.

 

Être soi-même dans le couple

Être soi-même dans le couple c’est respecter ce que l’on est tout en tenant compte de l’autre.  Tiens! une petite phrase du genre philosophique qui ne veut rien dire!

Je vous donne un exemple :

Si vous êtes une femme et que vous avez séduit votre homme en mettant en valeur tous vos artifices ou vos attributs physiques (en plus des belles qualités humaines et féminines qu’un homme recherche dans le couple, ouf!), celui-ci ne s’attend quand même pas à vous voir en actrice de cinéma à longueur de journée.

Certains oui, mais ce sont des exceptions… du moins, je l’espère.

 

Dans le couple, il y a le quotidien…

Je comprends très bien que le flafla ne soit peut-être pas votre truc au quotidien, mais votre homme s’attend sûrement à vous voir au naturel et que votre naturel soit agréable à regarder (environnement bigoudis free!).

Votre homme s’attend aussi à ce qu’il y ait toujours place, dans votre naturel, pour vos belles qualités comme la douceur, l’attention, la joie de vivre, la générosité, la féminité, etc., puisque ce sont des qualités que vous avez mises de l’avant au tout début.

Je ne vous apprends rien en vous disant que rares sont les hommes qui aiment le genre de femme dont il est question dans la chanson d’Aznavour dont le titre veut tout dire :

Tu t’laisses aller!

Et si vous, monsieur, vous étiez habitué à vous raser qu’à tous les trois jours, quand vous n’aviez qu’à plaire à votre animal de compagnie, et que votre «nouvelle» femme trouve que ça fait négligé et que ça pique, elle s’attend à ce que vous fassiez votre petit effort pour être doux au toucher!

Elle s’attend aussi à ce que vous restiez l’homme doux, amoureux, généreux et attentionné qu’elle a connu au tout début.

Évidemment, les petites attentions du début, les petits mots doux et tout ce qui peut séduire l’autre doivent continuer à avoir leur place dans le couple, tant de la part de l’homme que de la femme.

En bref :

  • En voulant séduire l’autre avec une apparence loin de votre véritable nature et en mettant en vedette des qualités que vous n’avez pas ou que vous ne pouvez pas faire valoir à long terme, vous jouez un jeu.
  • En vous laissant aller physiquement et en oubliant de continuer à mettre en valeur vos qualités une fois que vous avez mis le grappin sur l’autre, vous n’appliquez pas les règles du jeu d’une vie de couple heureuse et durable.  Il y a, bien sûr, d’autres règles!

 

Être soi-même dans le couple, qu’est-ce que ça signifie pour vous, par rapport à être soi-même en solo?  Y a-t-il une différence?

Sco!

Crédit image : http://www.photorack.net/index.php

 

28 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. cécile

    C’est un dilemme: c’est très confortable de pouvoir être soit même, de ne pas s’épiler les pattes en hiver, de mettre son pyjama en pilou quand il fait froid…mais en même temps, l’homme qui te trouve belle même quand tu n’as fais aucun effort pour…ça enlève de la légitimité à son : tu es la plus belle…on est obligé d’aller à la recherche de l’étincelle dans son oeil pour vérifier…Mais il n’y a rien de tel qu’un homme qui te connais mieux que tout le monde et trouve quand même le moyen de t’aimer…pas besoin de lui jouer la comédie! A la limite, ce seraient presque tes défauts qui lui font de l’effet, alors pourquoi les cacher?

    1. Sco!

      Bonjour Cécile,

      Je t’envie si tu as un homme qui te trouve belle avec ton pyjama en pilou et à qui ça ne fait rien que tu t’épiles les pattes ou non (tu n’as pas dit ça, mais c’est mon interprétation), quoique je me démoraliserais moi-même si je portais un pyjama en pilou en présence d’un homme…

      Ça me fait penser à môman dans la P’tite vie (tu ne connais sûrement pas), mais c’est une émission de télé qui a fait fureur au Québec, il y a quelques années, c’était de l’humour absurde où la femme du couple était jouée par un homme et elle avait toujours un bonnet de nuit et une espèce de robe de chambre (les deux pièces toujours agencées même lorsqu’elle sortait) et son mari mal foutu et plus absurde que la femme l’appelait môman…

      Je suis loin de comparer ton couple idéal (car pour moi tu es un couple idéal ou presque) à la P’tite vie, mais c’est le pilou et le «rasage» qui m’ont fait penser à cela…

      Faudra qu’un jour, je mette une vidéo de cette bande de fous avec des sous-titres pour mes amis européens. 😀

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Tous les couples maîtrisent la communication, pas vous?My Profile

  2. Corinne

    Bonjour Sco!
    Etre moi-même : je distinguerai dans ma façon d’être et dans ma façon de paraître.
    Je crois quand même qu’il faut faire des efforts dans son couple.
    Tout n’est pas acceptable par rapport à l’autre.
    Mais j’ai une grande marge de manœuvre car mon chéri m’aime comme je suis 😉
    @bientôt
    Corinne

    1. Sco!

      Bonjour Corinne,

      C’est l’idéal d’avoir un amoureux ou une amoureuse qui nous aime comme on est c’est-à-dire qui nous aime physiquement et qui aime aussi nos qualités, tout en acceptant nos défauts. 😉

      Il s’agit juste de ne pas se laisser aller physiquement. Je pense toujours aux bigoudis et au bonnet de douche que je considère comme des trucs extrêmes anti-séduction et je plains les hommes qui doivent endurer ça.

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Routine ou zone de confort?My Profile

  3. Christine Votre Efficacite Personnelle

    Bonjour Sco,

    Se respecter, c’est respecter l’autre. Quelque soit la relation, je pense qu’être soi même sans artifice est préférable à partir du moment ou ses comportements son attitude sont authentiques.

    Maintenant cela n’empêche pas les jeux de la séduction qui mettent du piment dans les relations amoureuses.
    Mais quand une relation n’est basée que sur la séduction, à mon avis, elle ne peut pas durer dans le temps.

    Bien amicalement,
    Christine

    1. Sco!

      Bonjour Christine,

      Les jeux de la séduction sont nécessaires pour mettre du piment (même si je n’aime pas ce mot, car le piment me brûle la langue…).

      Il y a tant de gens qui croient que la séduction est un ensemble de tactiques destinées à «attirer quelqu’un» et qu’une fois la personne conquise, il n’y a plus rien à faire…

      Erreur…

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Vous souhaitez vivre en couple mais vous vous arrangez pour vivre en solo?My Profile

  4. Bernadette GILBERT

    Bonjour Sco,
    « Être soi-même dans le couple c’est respecter ce que l’on est tout en tenant compte de l’autre »… si ! je trouve qu’elle veut dire quelque chose, cette phrase. En fait, on devrait pouvoir combiner le maintien de la séduction et la capacité d’être tout naturellement soi dans le couple. Mais l’idéal, c’est d’être vraiment soi dès le début, en limitant les artifices et en jouant carte sur table.
    J’ai connu quelques couples (je parle des miens, hm hm !) et celui où j’ai pu être vraiment moi-même n’a pas marché non plus ! Parce que j’ai vraiment cru pouvoir être moi-même, suis tombée sur un gars qui me disait que tout était parfait, y-compris mes défauts, mais je n’avais pas compris que sa culture l’empêchait de dire ce qu’il pensait et surtout d’exprimer ses vrais sentiments et ses ressentis (Japonais…).
    Je pense que le couple est une habile combinaison de vérité et de séduction…
    En tous cas, j’envie ces couples qui vivent les détails de leurs artifices dans l’intimité… si tu me suis.
    Belle réflexion, en tous cas, que tu mets sur le tapis. Merci et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Problèmes de poids ? Et si la vraie cause venait d’ailleurs ?My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Bernadette,

      J’aime beaucoup le mot «séduction». Je trouve qu’il sonne bien est qu’il est plus important d’en user après avoir rencontré une personne et être en couple avec cette personne qu’avant.

      Avant, la séduction c’est comme un ensemble de tactiques relativement faciles à mettre en place, mais après, c’est autre paire de manches qui demande des efforts.

      Avant, c’est facile de «jouer un jeu» au sujet de notre apparence physique et de nos qualités pour mettre le grappin sur quelqu’un et pour lui faire miroiter notre «perfection». C’est après que ça devient plus difficile si on n’a pas mis les cartes sur table dès le début… et qu’on en a trop fait. Pas facile de tenir le rythme…

      Je suis d’accord avec toi :

      Vérité et séduction : c’est une excellente combinaison! J’achète!

      Et pas facile non plus de se comprendre quand est de deux cultures différentes… Je ne suis pas certaine que j’y arriverais.

      Et finalement, oui, je te suis… et je ne suis pas trop loin derrière! 😉

      Merci et toi, Bernadette, et à bientôt!

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Un drôle de couple et sa petite histoire: le cracheur de feu…My Profile

  5. hannah@technique Tipi

    Bonjour Sco!
    Pour moi être soi-même cela veut surtout dire « être bien quand
    on va bien », « être mal quand on va mal » justement ne pas paraître
    et accepter aussi que l’autre soit dans l’état du moment.
    Par contre quand ça va pas,trouver soi-même les ressources
    pour aller mieux sans peser sur l’autre ni le prendre en otage.
    Bon, si il peut faire un petit quelque chose pour nous aider à
    modifier notre état, c’est bienvenu.
    Être soi-même c’est aussi dire non à la demande de l’autre si
    on n’est pas d’accord sans craindre l’abandon ni le rejet, tout
    en tenant compte quand même de son avis. Bon, je comprends
    qu’il y ait qui restent célibataire avec leur chienchien ou leur
    chatchat.

    1. Sco!

      Bonjour Hannah,

      Vive la prise en charge de nos propres trucs et états d’âme respectifs sans rejeter le blâme sur l’autre ou sans tout le temps avoir besoin de l’autre pour nous remonter. 😉

      Eh! que c’est donc important de ne pas avoir peur que l’autre ne soit pas de notre avis ou de craindre l’abandon ou le rejet. Pour certains, c’est le travail de toute une vie…

      Je pense qu’il y en a des gens qui sont célibataires et ont un animal domestique parce qu’ils n’ont tout simplement jamais trouvé quelqu’un d’autre à aimer et que leur animal est leur meilleur compagnon; un compagnon qui ne les juge jamais. C’est un véritable amour inconditionnel.

      À ce sujet, j’ai vu une photo qui a circulé dernièrement d’une femme âgée qui avait son chat avec elle à l’hôpital pour les derniers moments de sa vie. Je n’ai pratiquement rien vu de plus touchant de toute ma vie… Elle avait les yeux fermés, elle souriait et tenait tendrement son chat. On aurait dit que c’était tout ce qu’elle avait au monde…

      C’était mon moment de tendresse…

      Par ailleurs, il y a des gens qui préfèrent avoir un animal domestique que d’être en couple. Et pourquoi pas? Au moins, l’amour inconditionnel est là.

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Coup de foudre et ocytocineMy Profile

  6. Christian de toujours positif

    Bonjour Sco !

    Être ou ne pas être soi même, telle est la question…
    Être soi même c’est s’accepter ,se respecter et s’aimer de façon à pouvoir accepter l’autre le respecter et l’aimer.
    Je ne sais pas si cela peut s’apparenter à faire des efforts de respecter l’autre grâce à des comportements adéquats, mais je sais que la pensée dominante envers l’autre devrait être, comme le dit la pub,…  » parce que vous le valez bien ! »
    Amicalement
    Christian
    Christian de toujours positif Articles récents..Il trouve un billet gagnant du loto…il oublie d’aller toucher l’argent !My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Christian,

      Parce que vous le valez bien!

      On avait une pub chez nous aussi, mais je n’arrive plus à me souvenir où! Je dois y réfléchir encore un peu.

      Comme quoi une idée peut être reprise un peu partout dans le monde. Je suppose que la pub en France n’était pas pour le même produit ou service qu’au Québec.

      Chose : Oui, on le vaut bien et notre partenaire aussi!

      Amicalement,

      Sco! :)
      Sco Articles récents..Routine ou zone de confort?My Profile

  7. Janine

    Bonjour Sco

    Difficile la vie de couple ! Moi je pense que les choses ne peuvent durer que si dès le départ on se montre comme on est , si on dévoile sa véritable personnalité ,à ce moment les choses sont claires pour le futur partenaire : s’il s’engage , c’est en connaissance de cause
    En tout cas , personnellement , à chaque fois que j’ai joué la comédie , je me suis lamentablement plantée ! ( et ça m’est arrivé souvent ) : non seulement mon partenaire n’a pas résisté mais moi-même je me suis trouvée mal à l’aise dans le rôle que je jouais et qui ne correspondait pas du tout à ce que j’étais

    Pour le reste , le respect de l’autre indispensable dans la vie de couple comme dans l’ensemble des relations sociales impose un minimum de règles à observer : prendre soin de soi notamment
    Janine Articles récents..trouble du sommeil que faire ?My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Janine,

      Je vais y aller d’un exemple superficiel:

      J’imagine la femme qui enlève tous ses faux trucs une fois qu’elle a conquis un homme… et j’imagine l’homme qui a fait miroiter qu’il avait les moyen$ et qui remet la voiture de luxe qu’il a emprunté à son copain juste pour impressionner une femme….

      L’inverse peut être vrai. La femme a emprunté une voiture et l’homme avait lui aussi des faux trucs (car il en existe maintenant autant pour améliorer le physique de l’homme que de la femme).

      Et les deux se retrouvent sans artifice! Les deux jouaient un jeu.

      Même si dans la vie, il ne faut pas se prendre au sérieux, il y a des moments où vaut mieux ne pas jouer ou plutôt, comme le disait Bernadette, de jouer carte sur table. Sinon, la déception risque d’être au rendez-vous!

      Merci de nous avoir partagé ton expérience. 😉

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Coup de foudre et ocytocineMy Profile

  8. Christian de Destresse Marketing

    Salut Sco!

    En ce qui concerne les bigoudis et les vieux pyjamas, je pense qu’il faut relativiser.

    Si c’est (nom du site internet retiré) qui vous ouvre la porte, elle peut avoir des bigoudis des vielles nippes et même une paire de chaussettes militaires.

    Et je pense que dans 15 ans ce sera toujours acceptable.

    Et si un jour, vous ne vous habillez plus, ça c’est peut-être un avantage quoi que avec le temps il vaut parfois mieux mettre un parachute à trou (et encore, pas trop grands les trous) que de se promener sans rien sur le dos.

    Car soyons réalistes si au lieu du charmant petit grain de beauté que vous aviez entre les seins à vos 20 ans vous avez votre nombril il est effectivement difficile de continuer à étaler (c’est le mot) les atouts que vous aviez développés lorsque vous avez mis le grappin sur l’homme de sa vie.

    M’enfin, ça c’est de la fatalité (ou le résultat de nombreuses vacances en camp naturiste) et vous pouvez vous rattraper sur le reste (la perruque, les faux cils, les bas de contention…).

    En fait il faut reconnaitre une chose pour défendre nos chéries.

    Au risque de me faire lyncher, est-ce que je me trompe en disant que, si les hommes meurent généralement avant les femmes (c’est pour faire passer le truc) celles-ci ne vieillissent-elles pas plus rapidement qu’eux…heuuu, non..? A entretien des 5 ans égal, bien sûr.

    Dans ce cas, je présente mes excuses les plus plates.

    C’était juste un avis.

    @+
    Christian.

    1. Sco!

      Salut Christian,

      Toujours une mine de renseignements que tu nous proposes!

      Je n’ai pas regardé le lien que tu proposais (je l’ai d’ailleurs enlevé pour ne pas faire de publicité gratuite vers un site qui est sûrement populaire sans publicité de ma part!).

      C’est ça le problème avec bien des hommes et ce n’est pas de leur faute. C’est le physique qu’ils voient. C’est dans la nature de l’homme de remarquer le physique et c’est ça qui compte, pas leur physique à eux, mais le physique de la femme seulement. Ils s’en balancent de ne pas être ou de ne plus être attirants pour leur femme. Ils ne savent même pas qu’ils ne sont pas ou plus attirants. Ils remarquent que leur femme l’est moins ou plus du tout. Mais eux, ça importe peu, voire pas du tout. Fin de l’éditorial.

      Qu’arrive-t-il avec ce grain de beauté dont tu parles entre les deux seins? Si la femme se fait «remonter» comme on dit chez-nous, elle risque de se ramasser avec un point non pas rouge mais brun entre les deux yeux, parce que, tant qu’à se faire remonter, aussi bien y aller à fond! Est-ce mieux? En plus, elle aura un visage figé comme une poupée…

      Ou bien, avec les années, et sans chirurgie, le grain de beauté se ramasse au nombril. Ce sont les deux choix : dans le nombril ou dans le milieu du front…

      Morale: On n’est jamais satisfait de rien…

      À bientôt,

      Amicalement,

      Sco! 😀

      P.S. Quand un «pétard» fait pouf! Il ne reste plus rien!
      Sco Articles récents..Coup de foudre et ocytocineMy Profile

  9. Maxime

    Bonjour Sco !
    Intéressant ton article.
    Merci d’avoir creusé cette question de fond.
    Je me retrouve beaucoup dans le commentaire d’Hannah.
    J’ai toujours cette phrase en tête entendue d’Alain, le mari d’Hannah, au cours d’une séance de groupe de thérapie: « Si tu veux jouer un rôle avec un homme, ne t’étonnes pas s’ il te plaque après quand tu deviens toi-même. Parce qu’il a été attiré par le rôle que tu as joué et pas par toi-même. Donc, sois toi-même dès le départ de la relation et tu vas attirer à toi un homme qui sera attiré par qui tu es vraiment »
    En gros, si tu es chien et que tu cherches un chien (ou une chienne) pour vivre avoir toi, ne t’amuses pas à jouer le rôle du chat, car c’est c’est un chat qui cherche un chat que tu vas attirer à toi !
    Après, en tant qu’homme, je sais bien à quel point j’aime jouer le jeu de la séduction dans mon rapport aux femmes.
    Je m’en suis beaucoup culpabilisé jusqu’au jour où j’ai complètement laissé tomber l’importance sur ce comportement.
    Cela maintenant passe super, mes relations sont devenues authentiques et c’est devenu un vrai bonheur.
    Vis une merveilleuse journée.
    Maxime
    Maxime Articles récents..Comment Résoudre un ProblèmeMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Maxime,

      Je ne sais pas si j’ai «creusé» la question. Il me semble que je ne l’ai «qu’effleurée», mais merci d’apprécier mon article. Ça fait du bien à entendre ou plutôt à lire. 😉

      J’aime bien tes sages paroles et je pense qu’avec ton cheminement et ton évolution humaine (je le constate dans chacun de tes commentaires), tu dois réussir à être toi-même et authentique tout en sachant user de séduction quant il le faut, s’en en abuser! 😉

      User et ne pas abuser!

      Amicalement,

      Sco! :)
      Sco Articles récents..Routine ou zone de confort?My Profile

  10. Jean

    Bonjour Sco!,
    D’une manière générale être soi-même est préférable à jouer un rôle, qu’on soit seul ou en couple. L’authenticité est gagnante. Mais je pense que « se laisser aller » n’a rien à voir avec « être soi-même ». On se laisse aller quand on a un « coup de mou » et le conjoint aimant le comprend. On ne peut pas toujours être au top, et on n’a pas toujours envie de faire des efforts vestimentaires, ce qui ne veut pas dire que ça doit devenir la règle.
    Par ailleurs, certain(e)s en pyjama sont magnifiques d’élégance.
    Amicalement.
    Jean Articles récents..Vous êtes unique et c’est votre richesseMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Jean,

      Je suis d’accord avec toi. L’authenticité est gagnante et il faut faire la distinction entre «se laisser aller» et «être soi-même». Tu as toujours un bon point! 😉

      J’aime beaucoup aussi cette expression qu’on n’a pas chez nous : «un coup de mou».

      Et en ce qui concerne les pyjamas et les robes de chambre, je dois te dire que j’en ai une vraiment élégante que je pourrais même porter pour une sortie! 😉

      Amicalement,

      Sco! 😀

      P.S. Est-ce que tes charentaises à crampons sont aussi magnifiques d’élégance!
      Sco Articles récents..Ça m’énerve quand mon conjoint…My Profile

  11. Philippe

    Bonjour Sco!

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet excellent article (un de plus) dont selon moi tu fais une excellente synthèse à la fin : on ne peut pas être dans le vouloir paraître parfait(e) à tout moment, comme on ne peut pas tomber non plus dans le fait de ne plus faire d’effort et se transformer en « repoussoir »…

    C’est une question de juste milieu, mais aussi de sincérité avec soi-même (ne pas aller jusqu’à perdre son intégrité en se déguisant en permanence), puis aussi de spontanéité, de générosité (vouloir faire plaisir à l’autre quand on en a le temps et la possibilité, que les circonstances s’y prêtent).
    Voilà, ce n’est que mon humble avis mais qui je pense doit coincider globalement avec le tien?

    Encore Merci pour ces réflexions que tu suscites et à bientôt

    Philippe
    Philippe Articles récents..Oeufs Chocolat Pour PaquesMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Philippe,

      Vive le juste milieu!

      En plus si on était parfait, on serait d’un ennui mortel! Ne crois-tu pas? Moi, en tout cas, ce n’est pas ce que je souhaite être parfaite ou avoir quelqu’un de parfait.

      Ce qui compte c’est d’avoir quelqu’un de parfait pour soi, avec ses qualités et ses défauts.

      Si ton avis est «humble», il n’en demeure pas moins intéressant et pertinent.

      Amicalement,

      Sco! :)
      Sco Articles récents..Petits textes d’amour pour votre chéri(e)My Profile

  12. Paul

    Bonsoir Sco!,

    Lors de la première rencontre nous sommes en entretien d’embauche. On montre le meilleur et cachons les défauts. Pourtant nous devrions être naturelle dès le début. Ca évite les pertes de temps et les déceptions.

    La routine n’est pas une mauvaise chose. Quand la personne qu’on aime disparait c’est les moments du quotidien auxquels on pense le plus souvent. Les choses simples de la vie. Un rire, une habitude, les disputes etc…

    Il ne faut pas se négliger par contre ! Ca vaut pour les hommes comme pour les femmes ;).

    Paul

    1. Sco!

      Bonsoir Paul,

      Je te souhaite la bienvenue!

      J’aime bien ta comparaison de la première rencontre avec l’entretien d’embauche. C’est vrai qu’on doit se mettre en valeur tant pour l’un que pour l’autre, sans trop en mettre.

      Si on en met trop au début, ce sera difficile par la suite de maintenir le cap tant dans la relation amoureuse que dans le travail.

      La bonne équation serait un équilibre entre la mise en valeur au niveau de notre apparence, de nos qualités et le naturel.

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Tous les couples maîtrisent la communication, pas vous?My Profile

  13. Karine

    Bonjour Sco,

    je partage l’idée que l’authenticité est importante dans le couple comme dans la vie en générale. être authentique ne consiste pas pour autant à laisser la porte grand ouverte au laisser aller quotidien qui fait le lit des tue l’amour. La séduction est quotidienne et rien n’est donné pour acquis de mon point de vue :) Karine

    1. Sco!

      Bonjour Karine,

      Je te souhaite la bienvenue!

      Ouvrir la porte au laisser-aller incite l’autre à la franchir à plus forte raison si elle est grand (ou grande) ouverte!

      C’est un des désavantages d’être en couple: on ne peut pas traîner à longueur de journée en pyjama (dans du mou comme on dit chez moi) ni passer son temps à laisser voir ses défauts au détriment de ses qualités.

      Eh! Vie de couple oblige!

      Amicalement,

      Sco! :)
      Sco Articles récents..Petits textes d’amour pour votre chéri(e)My Profile

  14. Mon

    Bonjour Sco,

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet excellent article :)

    Merci

  15. masque avec marla

    C est un grand plaisir de vous lire avec ce billet, je vous remercie grandement !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.