«

»

Développement personnel ou aide-toi et le ciel t’aidera

aide-toi et le ciel t'aidera

Je sors un peu de mon sujet du couple, de la routine du couple ou de l’humour en couple pour vous parler de développement personnel.

Ah, non! Pas du développement personnel!  On n’en peut plus d’entendre parler de développement personnel à gauche et à droite!

C’est quoi cette mode de développement personnel? C’est une épidémie ou quoi?

D’abord, c’est quoi le «fameux» développement personnel?

 

Soit dit en passant, je n’aime pas le terme «développement personnel».  Je lui préfère «amélioration de soi» ou «amélioration de sa vie».

Pourquoi donc chercher à «s’améliorer»? La perfection n’existe pas de toute façon.

Vous vous dites peut-être :

 

Je suis comme je suis.  Je n’y peux rien. Et améliorer quoi au juste?

 

Améliorer sa vie pour atteindre ses buts et accomplir ce que l’on est venu faire ici sur notre belle planète.

 

«…accomplir ce que l’on est venu faire ici sur notre belle planète…!!»

En voilà une réflexion d’une personne qui a la tête dans les nuages!!!

me diront certains.  Peut-être vous-même.

Et j’entends la suite:

 

Je n’ai pas le temps de me poser des questions inutiles, moi.

J’ai deux enfants à la maison.  Je suis monoparental(e).  Mon ex ne paie pas la pension alimentaire.  J’ai de la difficulté à joindre les deux bouts…

Mes questions existentielles sont plus du genre :

Vais-je trouver une gardienne pour mes enfants?

Vais-je rencontrer un partenaire de vie qui va accepter mes enfants?

Vais-je trouver un autre logement plus grand?

Quand vais-je pouvoir arriver à vivre de mes revenus sur internet de sorte que je n’aie plus besoin de travailler à l’extérieur? Je n’aurai plus ainsi de problèmes de gardienne et j’économiserai sur les transports en temps et en argent.

Comment faire pour arriver à joindre les deux bouts?

Pour moi, ce sont ça les vraies questions. Celles qui me préoccupent.

Je réponds :

Des personnes étaient dans des situations semblables et même pires.

Elles ont quand même réussi à s’en sortir et mènent aujourd’hui leur «vie de rêve» ou du moins une «vie nettement améliorée».

Vous savez, comme dans les annonces de savon à lessive : notre produit est nettement amélioré, il lave plus blanc que blanc et respecte l’environnement …

Vous croyez que certaines personnes ont réussi «par hasard» ou parce qu’elles étaient «chanceuses»?

Les personnes qui «semblent avoir réussi par hasard» ou qui «semblent être chanceuses» ont tout simplement appliqué certaines règles plus ou moins en étant conscientes d’appliquer des règles de réussite.

Elles avaient des aptitudes que d’autres non pas, mais que d’autres peuvent développer.

Elles ne sont pas restées là à rêvasser sur leur canapé à attendre que leur vie parfaite leur tombe du ciel.

Oh! non!

Elles ont pour la plupart avancé sur le chemin de leur vie avec courage et persévérance…

Des statistiques à ce sujet?  Désolée, je n’en ai pas…

 

Vous n’avez rien à améliorer dans votre vie?

Pas de problème de timidité, de gêne, de sentiment d’abandon, de rejet, d’argent, de relation, d’échec, de peur, de gestion du temps ou de stress, de vide intérieur et j’en passe?

Hourra!  Continuez de la même façon.  Pourquoi changer une formule gagnante?

Vous êtes sur le bon chemin…

Ce qui suit n’est donc pas pour vous

Par contre, si vous cherchez des réponses à:

  • ce qui ne va pas dans votre vie personnelle
  • ce qui ne va pas dans votre couple
  • ce qui ne va pas dans votre vie familiale
  • ce qui ne va pas dans vos relations avec les autres
  • comment atteindre vos buts (travail, amour, argent, etc.)
  • comment améliorer votre santé psychologique, mentale et émotionnelle
  • comment éliminer de votre vie des situations répétitives et négatives
  • comment éliminer le mal-être
  • comment atteindre le bien-être
  • etc.??

Bref, comment réussir votre vie ou atteindre vos objectifs?

 

Apprendre d’abord à vous connaître et à travailler sur vous-même peut vous aider à atteindre vos objectifs.  C’est une expérience enrichissante à tous les niveaux.

 

Comment faire pour s’améliorer?

Façon la plus économique :

En lisant des livres (nous commençons presque tous de cette façon) et certains livres peuvent changer votre vie.  Il faut toutefois mettre en pratique ce qui est enseigné.

Ce n’est pas parce qu’on le sait mentalement que les choses changent d’elles-mêmes.  Il faut mettre en pratique les notions apprises et persévérer dans la mise en pratique.

Si ce n’était pas le bon bouquin pour vous, vous en lisez un autre et encore un autre, s’il le faut.

Ce moyen est accessible à tous et peu coûteux.  Il y aura peut-être un déclic quelque part qui vous permettra de changer ce que vous voulez changer.

Pré-requis :

Savoir lire et se rendre dans une bibliothèque si vous n’avez pas les moyens d’acheter les bouquins.

Par exemple, ce n’est pas en lisant un volume sur le golf que l’on améliore sa technique de golf. On nous explique la position à prendre, comment tenir le bâton, mais on s’améliore en jouant…

Ce n’est pas non plus en lisant un bouquin sur la façon de devenir riche qu’on le devient. Il faut mettre en pratique…

Mon opinion :

J’ai lu un certain nombre de livres, mais honnêtement, je n’ai pas mis en pratique de façon constante tout ce que j’y ai appris.  Je n’ai pas assez pratiqué pour améliorer ma technique de golf…

Mais revenons à l’amélioration de soi.

Façon la plus coûteuse :

En ayant un thérapeute ou un coach personnel à qui vous exposez vos problèmes et qui vous guide dans la résolution de ceux-ci.

Les coûts sont souvent élevés et votre thérapeute personnel ne peut pas vous garantir combien de séances il vous faudra pour arriver à un résultat ni si vous réussirez à atteindre vos objectifs.

Le coach a toujours une histoire à vous raconter d’une personne qui a réglé son problème qui durait depuis 20 ou 30 ans en 4 ou 5 séances, parfois moins.  Mais pour vous, on ne sait pas$$$…

Par contre, le coach offre évidemment un service personnalisé, contrairement aux livres…

Pré-requis :

Budget plutôt illimité et disponibilité du coach en même temps que vous.

Vous ne devez pas être frustré lorsque le coach vous dira à la fin de votre séance (car son temps est vraiment compté $$$ ou €€€ et il regarde son cadran du coin de l’oeil pour ne pas dépasser le temps qu’il vous alloue):

Nous allons devoir nous arrêter ici…

Et il vous fixera un autre rendez-vous généralement dans une ou deux semaines.

Et si vous avez la chance de tout régler dans votre vie en une seule séance! Bingo, vous avez frappé le gros lot!

Mon opinion :

Même si mon budget me permet de consulter un thérapeute ou un coach, je trouve le coût des prestations élevé par rapport aux résultats que j’ai obtenus jusqu’ici.  Il m’aurait fallu consulter le coach peut-être à l’infini.

Et ça, ce n’est pas mon truc.  Je suis aussi plutôt allergique à leur classique phrase de fin de séance… Donc, pas de miracle pour moi en une seule séance, peu importe le thérapeute ou le coach. Meilleure chance la prochaine fois.

Solutions intermédiaires :

  • Suivre des ateliers de groupes ou des conférences:

Vous pouvez vous exprimer, mais vous devez aussi écouter les histoires des autres qui n’ont rien à voir avec la vôtre.

C’est moins cher qu’un coach privé, mais c’est mieux que rien quand on veut quelque chose «en personne».

  •  S’abonner à des cours sur internet.

Vous suivez des cours qui vous permettent de vous améliorer, en autant que vous mettiez en pratique ce que vous y apprenez.

Essayez de choisir des cours qui vous sont recommandés par des personnes que vous connaissez et qui obtiennent des résultats.

Il ne suffit pas de savoir.  Pour obtenir des résultats, il faut faire.  Si, par exemple, dans vos cours ou votre coaching «d’amélioration de soi», on vous demande de dresser une liste sur une feuille papier ou sur votre ordinateur, ne vous contentez pas de la dresser dans votre tête.

Et si l’on vous demande de la placer ici ou là et de la lire à tel ou tel moment, lisez-la.

Évidemment dans ce genre de  cours , on y traite de sujets communs à tous ceux qui veulent améliorer leur vie (les relations, le bien-être, la réussite, l’argent, etc.).  Vous commencez par le commencement.  C’est logique. L’avantage de suivre des cours sur internet : vous pouvez  les suivre  au moment qui vous convient : le jour, le soir, la nuit si vous voulez.

Vous n’avez pas bien compris une notion, vous pouvez y retourner autant de fois que vous le voulez.

En général, tout est dans un langage clair et accessible à toute personne pleine de bonne volonté.

Dans certains cours, il y a même un forum privé où vous pouvez échanger avec les autres membres.

Vous avez tout de même votre effort à fournir pour avancer dans votre vie…

Mon opinion

Les cours sur internet n’est pas un service personnalisé par rapport à un thérapeute ou à un coach personnel, certes, mais c’est beaucoup plus économique. Suivre des cours sur internet, c’est parfois même une méthode complémentaire à d’autres méthodes conventionnelles.

Je vous souhaite un bon cheminement vers la réussite de vos projets et l’amélioration de votre vie à tous les niveaux, quel que soit le moyen que vous utilisez pour y arriver.

 

L’important c’est d’avancer.  Si l’on n’avance pas, l’on tombe.  Il me semble que quelqu’un a déjà dit ça.  Il devait se promener à vélo…

Et vous, avez-vous fait du développement personnel ou de l’amélioration de soi? Quelles méthodes avez-vous suivies? Avez-vous lu des livres, suivi des cours, des ateliers, des conférences qui vous ont aidé à améliorer votre vie? Avez-vous rencontré un thérapeute exceptionnel qui vous a vraiment aidé? Êtes-vous vous-même thérapeute? En combien de séances pouvez-vous aider vos clients?

Et si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Facebook et Twitter!

Sco!

Crédit image : http://www.photorack.net/index.php

Un outil qui peut vous aider!

guerison-karmique.com

(43 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. cécile

    Coté développement personnel, j’ai vécu ce qui m’a sauvé la vie quand j’avais une vingtaine d’année : la spiritualité! Pour moi, la spiritualité s’est manifestée par une pratique bouddhique dénuée de jugement, de sexisme et de contraintes autres que l’étude et la méditation.
    Cela a déclenché une quête vers des valeurs que j’ignorait jusque là, un détachement de mon nombril pour finalement découvrir que les autres aussi ont des désirs, des aspirations, des souhaits qui somme toute sont tout aussi légitimes que les miens.
    Vivre sans développement personnel c’est vivre sans progresser, sans s’améliorer, mais en stagnant. Mais qui stagne, recule…à quoi bon vivre sans progresser?

    1. Sco!

      Bonjour Cécile,

      Et bienvenue!

      Moi aussi, j’ai l’impression que la spiritualité est importante. Elle l’est pour moi, tout comme pour toi, et moi aussi, tout comme toi, je la cultive. Ce n’est pas toujours évident dans mon cas, mais j’avance avec courage. Je réalise que ce n’est pas le cas pour tout le monde, d’avoir besoin de cultiver sa spiritualité.

      Des gens que je connais ne se posent pas les questions que je me posent et s’ils devaient recommencer leur vie, bon nombre d’entre eux referaient exactement la même chose. Du moins, c’est ce qu’ils disent. Ils ne croient en rien de ce qu’ils ne peuvent voir ou toucher.

      Je crois que le «karma» de chacun est différent. Par exemple, des personnes sont venues ici pour fonder une famille et ne pas se poser de questions existentielles (que suis-je, où vais-je, pourquoi la vie?, etc.), alors que pour d’autres, avoir des enfants est tout aussi inutile que les questions existentielles pour ceux qui ne veulent pas s’en poser.

      ATTENTION : je ne dis pas qu’avoir des enfants est inutile et exclut le fait de se poser des questions existentielles. Au contraire, ce n’est qu’un exemple pour illustrer l’utilité ou l’inutilité pour les uns et pour les autres.

      En bref, ce qui est essentiel pour les uns peut être inutile pour les autres.

      Moi aussi je me dis : à quoi bon vivre sans progresser?…

      Merci de ton commentaire et à bientôt.

      Amicalement,

      Sco!

  2. Nicole

    Bonjour Sco!
    A 35 ans, lorsque je me suis retrouvée seule pour élever mes quatre enfants, les fins de mois étaient difficiles et je travaillais non stop. Mais un jour, sur un marché, j’ai décidé d’acheter un livre d’occasion afin de me nourrir autrement qu’avec de la nourriture terrestre! Cela m’a mis le pied à l »étrier pour l’amélioration de ma vie et cela ne c’est plus jamais arrêté, c’est le premier pas qui compte…
    Nicole Articles récents..Commentaires sur Histoire de guérison par hannah@technique TipiMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Nicole,

      Seule à élever tes quatre enfants? Tu as dû te reconnaître dans mon exemple.

      Je suis heureuse de savoir que tu fais partie des personnes qui ont commencé par la lecture d’un livre (comme moi) et que ce livre t’as permis d’améliorer ta vie.

      Je salue ton courage et te souhaite le meilleur dans tout.

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  3. Dorian

    Bonjour Sco!

    Tu commences l’article en disant : « La perfection n’existe pas de toute façon. ». Et si on prenait le problème à l’envers en disant qu’au contraire tout est parfait ? On est tellement dans une dynamique de voir les défauts que dès qu’il y en a un, on ne voit que ça. Or ce même défaut ne va pas paraître être un défaut pour une autre personne. Et ca peut aller loin. Prenons une personne aveugle de naissance. C’est un défaut ! A première vue. Pourtant Ray Charles est devenu un des plus grands pianistes de son temps car il a développé ses autres sens à la perfection. Qui sommes-nous pour dire que les autres (personnes ou choses) ne sont pas parfaits. Chacun a un point de vue différent sur la question.

    Pour le reste, j’ai beaucoup aimé l’article et je ne peux qu’être d’accord. Ca aurait été bien de donner quelques exemples de conférences ou coaching internet que tu as faire faire ou essayé. Je suis toujours preneur 🙂 Personnellement j’aime beaucoup Patrick Leroux par exemple qui est expert en motivation.

    J’aime bien ton « Vous risquez d’être satisfait. ». Le développement personnel est perçu comme une maladie pour certains comme tu le dis. L’expression est approprié je trouve : « Attention, si vous essayez, ca risque de complètement changer votre vie dans le bon sens !!! », ce à quoi beaucoup répondront « Non ca ira, pas pour moi ». LoL…

    Bon WE Sco! 🙂
    Dorian
    Dorian Articles récents..Je passe à la télé ! Et je vous fais un beau cadeau à cette occasionMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Dorian,

      Dans l’article, je dis «La perfection n’existe pas de toute façon» : c’est plutôt une réponse qu’une personne qui ne cherche pas à s’améliorer pourrait donner! 😉

      Ce n’est pas la mienne ou plutôt c’est partiellement la mienne quand on ne se rend pas compte de nos infinies possibilités et de notre perfection qui est voilée par un épais brouillard. Cet épais brouillard peut être dissipé par nos démarches d’amélioration de soi.

      Je suis moi-même abonnée à la liste d’envoi de Patrick Leroux qui est un gars de chez nous, le Québec, depuis quelques mois! Je ne le connaissais pas avant. Je l’ai connu par l’entremise de mon abonnement à la liste de Martin Latulippe qui est un autre motivateur. Je n’ai par contre jamais assisté à leurs conférences «live».

      Quant à ma liste de démarches, de thérapeutes en tous genres et de livres, elle est trop longue pour une énumération exhaustive.

      Je peux te dire que j’ai fait deux fois le séminaire Ho’oponopono, dont une fois avec le Dr Ihaleakala Hew Len lui-même, suite à la lecture du livre «Zéro limite». S’il revient chez moi, j’y retourne pour une troisième fois. C’est la personne la plus charismatique que j’ai rencontrée. Je pratique cette méthode, mais pas 24 heures par jour (je devrais pour mon plus grand bien et celui des autres).

      J’ai assisté à plusieurs conférences Vox populi qui se donnent près de chez moi notamment sur la biologie des croyances (selon Bruce Lipton). la Bio Music (avec l’un de ses créateurs) et de nombreuses autres.

      Et quand tu parles de Ray Charles qui a développé ses autres sens, je te dirais que Nick Vujicic est la preuve que tout est possible en ne restant concentré que sur ce que l’on a. C’est un exemple de courage exceptionnel, hors du commun. Je lui voue une admiration sans borne.

      Merci de ton commentaire et à bientôt!

      Amicalement,

      Sco! 😉
      P.S. Je vais aller regarder ton émission sur Booster TV.

      1. Dorian

        Nick Vujicic très bon exemple aussi !

        Je connais Martin Latulippe aussi que j’ai connu par l’intermédiaire de Patrick 😛
        Je ne connais que très peu de chose de la méthode Ho’oponopono. Il faut que j’achète un bouquin là-dessus. Tu en auras un à me conseiller par hasard ? Je prend note du Dr au nom imprononçable aussi 🙂

        Merci de ta réponse, à bientôt 😉
        L’émission est sympa 🙂
        Dorian
        Dorian Articles récents..Je passe à la télé ! Et je vous fais un beau cadeau à cette occasionMy Profile

        1. Sco!

          Coucou Dorian,

          Le livre que j’ai lu est écrit par Joe Vitale sur ce qu’a réussi à faire le Dr Ihaleakala Hew Len (j’écris toujours son nom par coeur! 😉 et sur la méthode tellement simple de Ho’oponopono. En fait, ce livre a comme auteurs et Joe Vitale et Dr Hew Len. Il s’appelle «Zéro limite». J’ai vraiment aimé ce livre. Il vaut le détour.

          Amicalement!

          Sco! 😀

          P.S. Pendant que tu écrivais ce commentaire, j’écoutais ton émission! Tu crèves l’écran! Bravo pour ta prestation et ton travail en général! 😉

          1. Dorian

            lol tu exagères un peu mais merci !!! 🙂
            Ha ok, j’avais pas tout saisi. Je vais lire ce livre alors, merci pour la recommandation ! 🙂

            See you !
            Dorian
            Dorian Articles récents..Je passe à la télé ! Et je vous fais un beau cadeau à cette occasionMy Profile

            1. Sco!

              Je n’exagère pas du tout! Tu étais super et je te souhaite un franc succès avec tous des ouvrages!

              @ bientôt!

              Sco! 😀

          2. Dorian

            C’est gentil, merci 🙂

            Bon dimanche !
            Dorian
            Dorian Articles récents..[Histoire] Même pour un seul dollar, vous devez bouger vos fessesMy Profile

  4. Luc mister-no-stress

    Bonjour Sco!,
    Intéressante opinion, à laquelle je n’adhère pas tout à fait !
    Personnellement, j’utilise toutes les techniques, à la fois les livres, les audio, les rencontres avec de vrais thérapeutes, les formations en live, les formations en ligne, et chacune m’a apporté du plus et du mieux dans ma vie.
    Je ne connaissais pas encore le coaching en ligne, mais ça me paraît effectivement très intéressant…
    Merci pour cette ouverture…
    Prends soin de toi
    Luc Mister No stress
    Luc mister-no-stress Articles récents..Pour ne pas vous faire couler par le stress, utilisez la technique des paquebots !My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Luc,

      Je ne voulais pas dire qu’un choix n’était pas complémentaire à un autre ou excluait carrément les autres. 😉

      En matière d’amélioration de soi, il y a de tout pour tous les moyens $$$.

      Des gens vont réussir à s’améliorer avec un livre et ce livre a même été leur meilleure source de motivation pour avancer, tandis que d’autres ont passé des années à consulter des thérapeutes sans faire de progrès. Moi, j’ai fait de tout… et ce n’est pas tout ce que j’ai essayé qui a donné des résultats.

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 😉

  5. Sinje

    Bonjour Sco!
    Je me considère en chemin, avec des boucles plus ou moins grandes, des lignes droites des ascensions pas toujours faciles de belles descentes également…
    Tout comme toi, je lis des livres, je découvre beaucoup sur le web, j’ai participé à certains ateliers en direct live ou via la toile, il y a la pratique du yoga aussi…J’aime discuté avec les gens que je croise et cela me fait avancer beaucoup.
    Tous sont des petites graines, le sol est plus ou moins fertile, elles vont prendre plus ou moins de temps à germer….
    Evidemment je croise aussi des personnes ou toute discussion ne semble rien pouvoir bouger…ou peut-être très très lentement?
    Une phrase qui résonne en moi « Nous sommes tous en devenir ! »
    Beau dimanche à toi
    Sinje
    Sinje Articles récents..Soyez vous-même ! Les autres existent déjà ! ou Quelques conseils pour débuter en blogging.My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Sinje,

      La progession est mouvement. Pour avancer, donc pour progresser, on rencontre des succès et parfois des échecs ou du moins des obstacles à surmonter.

      Ceux qui ont réussi quoi que ce soit dans leur vie ont pour la plupart éprouvé des difficultés, connu des échecs, mais ils ont persévéré.

      L’important c’est de chercher à s’améliorer soi-même, que les autres fassent de même ou non. Je me dis : à chacun son chemin de vie.

      Merci de ton commentaire et bon dimanche à toi aussi!

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  6. zenie

    Bonjour Sco ! pour en revenir à ton titre, je crois qu’il faut se mettre sur le chemin du changement et l’appliquer le plus possible dans sa vie de tous les jours encore et encore. La vie nous teste en permanence sur nos choix, sur notre façon de parler, de penser et de nous comporter. Ensuite, elle mettra sur ta route ce dont tu as besoin étape par étape.

    zenie

    1. Sco!

      Bonjour Zenie,

      Tu as raison. La vie nous teste en permanence! Je le sais aussi par expérience. Il faut l’écouter…

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  7. Nathalie de Passion Huiles Essentielles

    Bonjour Sco,

    Comme tu le dis, on entend de plus en plus parler de développement personnel ! Pour ceux qui sont sceptiques à ce sujet, ça devrait les mettre sur la voix… Pourquoi chaque jour autant de personnes se tournent vers un travail sur elles si ça ne devait rien leur apporter ?

    Moi c’est une rencontre avec un magnétiseur qui m’a fait réaliser que je devais m’élever spirituellement. J’ai donc commencé à me renseigner, à chercher et à lire plein de choses nouvelles. Si je devais parler d’un livre qui m’a certainement aidée, je citerai « les 4 accords toltèques ». Les choses changent depuis que j’évolue dans cette direction, doucement mais sûrement !

    Je pense qu’il y a beaucoup de moyen pour évoluer vers l’amélioration de soi aujourd’hui, même sans débourser un centime. Il suffit de fouiner un peu sur le net et de tomber sur les bonnes lectures et les bons sites 😉

    Bonne journée
    Nathalie de Passion Huiles Essentielles Articles récents..Recette de masque astringent 100% naturel à l’argile rougeMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Nathalie,

      J’aime bien l’expression «s’élever spirituellement». Je constate que ce n’est pas donné à tout le monde de vouloir s’élever spirituellement, ni même de s’initier à la spiritualité. S’il y a des gens qui ne se préoccupent pas d’amélioration de soi, ils s’occupent encore moins de spiritualité. Je le dis sans jugement. À chacun son chemin.

      Et moi aussi, j’ai lu «Les quatre accords toltèques».

      L’important c’est d’avancer, même si c’est lentement. On avance avec ce que l’on trouve sur notre chemin et ce qui nous parle.

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  8. charlotte

    Bonsoir Sco,

    Développement personnel, s’élever spirituellement est un long chemin , sans fin. Des rencontres, des livres;

    des ateliers jalonnent notre vie, mais sans notre envie ou désir irrésistible de s’élever, de se comprendre, rien ne se passe. On n’avance pas.

    Comme tu le dis Sco, chacun son chemin.

    Belle soirée

    Charlotte

    1. Sco!

      Bonsoir Charlotte,

      Et bienvenue!

      Je suis heureuse de voir que je ne suis pas seule à tenter de m’améliorer.

      Nous sommes de plus en plus nombreux à faire du «développement personnel» et c’est tant mieux.

      Merci de ton commentaire.

      Belle soirée à toi aussi… ou bon matin!

      Sco! 🙂

  9. Christian de toujours positif

    Bonjour Sco!

    Le livre est , souvent, la porte d’entrée dans  » l’amélioration de soi » ou le développement personnel comme il est coutume de l’appeler. je suis comme toi et je préfère « amélioration de soi ».
    Un livre nous ouvre non seulement la porte mais l’esprit.
    Et comme je dis souvent, l’esprit c’est comme un parachute, ça ne sert que lorsque c’est ouvert.
    Je partage complétement ton analyse. Beaucoup de personnes commencent par les livres, comme j’ai débuté moi même dans ma recherche il y a 30 ans, et ensuite vont vers des séminaires ou du coaching individuel. En réalité tout est complémentaire et chaque personne se sentira mieux avec telle ou telle pratique selon sa personnalité ( par exemple pour toi, la phrase final du coach individuel que tu n’apprécie pas)
    Peu importe la voie choisie, l’essentiel c’est d’en suivre une, car à l’école de la vie, nous somme là pour évoluer.
    Amicalement
    Christian
    Christian de toujours positif Articles récents..Ne le laissez pas agir, c’est un imposteur !My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Christian,

      Tant mieux, je ne suis pas la seule à préférer «amélioration de soi» à «développement personnel». 😉

      J’aime toujours tes exemples imagés comme ici et que tu utilises d’ailleurs abondamment sur ton blog!

      Le gars qui a sauté en parachute depuis la lune il n’y a pas si longtemps avait intérêt à ce que son parachute s’ouvre. D’ailleurs, il est arrivé au sol doucement sur ses deux pieds : vraiment impressionnant.

      Ça me rappelle la blague suivante :

      Le gars saute en parachute et attend le plus longtemps possible avant de l’ouvrir. Il saute à 1000 mètres (je dis n’importe quel chiffre). Il attend, il est à 500m du sol et il attend, il est à 300m et il attend, puis 200, puis 100, puis 50 (son parachute est toujours fermé), puis 25m, 15m, 10m, 3m… 1m et se dit : à cette hauteur, je suis capable de sauter sans parachute!!!! 😀

      C’était mon moment de délire sur cette page un peu sérieuse (pas ton commentaire – mais la page de mon article) mais Ô combien importante pour notre évolution.

      Merci de ton commentaire

      Amicalement,

      Sco! 😀

  10. Jean

    Bonjour Sco!,
    Et si chacun s’améliorait tout au long de sa vie par les livres, les rencontres, les expériences, les formations, les conférences, etc ?
    Personnellement, je pense qu’on apprend jusqu’à sa mort et on se bonifie comme le bon vin.
    Amitiés.
    Jean Articles récents..Le Jour de Mon AutoguérisonMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Jean,

      Oui, Jean, on apprend jusqu’à sa mort et non jusqu’à ce que mort s’ensuive…

      Je suis certaine qu’en fait de bonification, tu dois être à un stade avancé, connaissant ta grande sagesse et ton expérience de la vie. 😉

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  11. Bernadette GILBERT

    Bonjour Sco,
    Très agréable cette sortie des sentiers battus…
    Je suis sciée, morte de jalousie, d’envie, d’admiration !!! Tu as suivi un séminaire avec le Dr Ihaleakala Hew Len en personne ??? Chanceuse, va.
    J’ai comme toi été fascinée par Zéro limites et j’ai intégré Ho’oponopono à mes démarches, mes demandes.
    Parfois avec des issues très inattendues, d’ailleurs.
    Quant aux autres démarches, j’en ai connu plusieurs, moi aussi. Disons que j’ai été marquée par le Reiki et surtout, surtout, par le décodage biologique que je continue à pratiquer et à exercer.
    A bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Les bienfaits de l’huile de chanvre et son utilisationMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Bernadette,

      Oui! oui! oui! j’ai rencontré le Dr Ihaleakala Hew Len en personne lors du séminaire Ho’oponopono l’année dernière, en juin ou juillet 2011, à Laval. 😉

      Nous avons pu lui parler seul à seul pendant quelques instants, à quelques reprises, lui serrer la main. Et il a le sens de l’humour en plus.

      Le moment le plus émouvant pour moi a été quand je lui ai dit :

      I love you, Dr Ihaleakala Hew Len.

      Et il m’a répondu tendrement :

      I love you, too!

      Il semblait tellement sincère et il ne me connaissait même pas. J’en suis encore émue…

      Il devait revenir pour le séminaire de cette année au même endroit, mais il n’a pas pu.

      Bonne continuation dans toutes tes démarches.

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  12. Romain

    Salut Sco!

    J’approuve ton article mais n’empêche, je comprends les personnes qui ont malheureusement des préoccupations plus terre-à-terre. Je me dis qu’on a peut-être la chance de ne pas vivre dans l’urgence, de pouvoir accorder du temps à notre épanouissement, c’est un luxe, c’est cool !

    J’allais voir un thérapeute il y a quelques années, mon livret A y est passé 🙂 Cela dit, j’ai pas mal progressé, je partais de loin…

    @+
    Romain Articles récents..10 questions à vous poser pour vaincre la fatigueMy Profile

    1. Sco!

      Salut Romain,

      Tu as raison. Il y a des préoccupations plus terre-à-terre pour de nombreuses personnes qui sont en «mode survie». L’amélioration de soi se fait lorsqu’on a au moins les éléments de base dans la vie : de la nourriture, de l’eau, des vêtements, un toit sur la tête, etc.

      Il faut dire que l’amélioration de soi aide aussi à changer ses conditions de vie. Combien de gens qui ont réussi aujourd’hui ont débuté leur vie dans la misère et ont voulu changé leurs conditions?

      Plus d’une.

      C’est un privilège d’avoir conscience que l’amélioration de soi est utile tant pour soi que pour les autres.

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 😉

  13. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Sco,
    L’amélioration de soi est un problème que chacun aimerait bien résoudre sans trop d’implication en temps et en argent.
    Pour l’argent ça peut-être possible car avec de bons livres on peut vraiment trouver des solutions. Mais en temps ce n’est pas possible. Il faut faire ce que l’on a appris pour pouvoir s’améliorer sinon ça ne marche pas. Le seul fait de connaitre ne résout pas les problèmes si l’on n’applique pas ce que l’on sait.
    C’est souvent là que le bas blesse.
    Bonne journée.
    Danièle

    1. Sco!

      Bonjour Danièle,

      Mettre en pratique ce que l’on apprend et persévérer. On ne le répétera jamais assez.

      Pour trouver du temps pour faire quoi que ce soit d’important dans notre vie, il faut en faire une priorité à notre agenda tout simplement, quitte à laisser tomber des choses moins importantes.

      Et si c’est le temps qui nous manque, on commence par lire des livres sur le gestion du temps et après on travaille sur autre chose.

      Merci de ton commentaire et bonne journée!

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  14. Didier@blog perdre du poids

    Bonjour Sco!,

    Après avoir lu ton article, j’ai envie de dire : le développement personnel (ou toute autre expression qui s’en approche), c’est comme la perte de poids. On peut lire des tas de choses à son sujet, mais il n’y a que lorsqu’on s’y met vraiment qu’on peut avoir de bons résultats…

    Tout comme dans ce sujet que je connais assez bien (la perte de poids), il se peut que le développement personnel nécessite un « déclic » pour pouvoir franchir un cap de progression. De sorte qu’au fur et à mesure des lectures, de déclic en déclic, la métamorphose s’opère.

    Pour avoir ces déclics, je pense qu’il faut trouver des réponses à ses questions. Ce qui veut dire qu’il faut commencer par avoir des questions précises, suffisamment précises pour avoir une quête qui a du sens pour soi et pour son être profond. En étant en quête de quelque chose, on a une énergie et une ouverture d’esprit qui, à elles seules, facilitent énormément sa progression personnelle.

    Pour progresser, la question à se poser est : « Qu’est-ce que je veux ? » et éventuellement « Pourquoi je le veux ? » Et les réponses doivent être suffisamment précises. Sinon, on ne sait même pas dans quelle direction il faut progresser…

    A bientôt,

    Didier
    Didier@blog perdre du poids Articles récents..Comment mincir par hypnose ?My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Didier,

      Je te souhaite la bienvenue!

      J’aime bien ton idée de déclic! Ce n’est pas bon que pour les photographes! 😉

      Savoir ce que l’on veut exactement et pourquoi on le veut. C’est plein de gros bon sens (pas trop «gros» quand même, sinon il faudrait qu’il perde un peu de poids.) 😉

      Bien des gens savent ce qu’ils ne veulent pas mais peu savent exactement ce qu’ils veulent. Les questions que tu nous proposes sont très pertinentes. À méditer.

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  15. sylviane

    Bonjour Sco,

    C’est toujours un plaisir de venir sur ton blog et je vais donc te raconter mon histoire avec Ho’oponopono. La première qui m’en ait parlé c’est Bernadette (notre copine) et puis pas d’écho. Pas de livre acheté, mais je me suis renseigné sur Internet

    Et, je e me suis dit : « bon, encore un autre truc mais qu’est-ce que c’est que cette histoire qu’on est responsable de tout ce qui se passe même des problèmes en Syrie ou au Pakistan etc » ça me paraît farfelu (quelle prétentieuse ma foi)

    Et puis « par hasard » je tombe sur des livres qui parlent de cette méthode (pas celui de Joe Vital, d’autres) et là pourquoi (je devais être « mûre » comme je dis, je commence : « désolée, pardon, merci je vous aime » mais sans aucune attente pour tout ce qui posait problème et

    ô miracle, des choses incroyables se sont produites dans ma vie à telle enseigne que ma fille et mon gendre sont devenus des Ho’oponoponistes inconditionnels.

    Alors, si vous lisez ce commentaire je ne peux que vous conseiller vraiment de pratiquer la technique simple, pratique et avec des résultats de paix et de sérénité absolument extraordinaires. Je suis d’ailleurs convaincue depuis des lustres que ce sont les techniques les plus simples qui donnent les meilleurs résuoltats (mais ça n’engage que moi)

    Losez, lisez mais après PRATIQUEZ
    sylviane Articles récents..La gazette de sos stress3My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Sylviane,

      Je dois d’abord te dire que c’est toujours un plaisir pour moi aussi de te voir. Et j’apprécie énormément tes deux blogs. 🙂

      Dans Ho’oponopono, nous ne sommes pas responsables (ou la cause directe) de que ce qui se passe à l’extérieur de nous, comme les guerres dans les pays lointains. Ce dont nous sommes responsables c’est de nettoyer la situation, de nettoyer ce que l’on voit, de nettoyer ce qui nous chagrine, nous fâche, tout ce dont nous sommes témoins par l’entremise de qui ou de quoi que ce soit : personne directe, téléphone, télévision, etc.

      Je prends la responsabilité de nettoyer la situation et, en faisant ce nettoyage, sans attente, comme tu le dis, ce qui a besoin d’être nettoyé se nettoie.

      Nous ne savons pas ce qui va arriver. Notre nettoyage peut aider des gens que nous ne connaissons pas et ces gens peuvent en bénéficier, car nous sommes tous reliés les uns aux autres. La physique quantique nous en parle.

      Le Dr Ihaleakala Hew Len (j’aime écrire son nom au complet) le disait lui-même dans le séminaire auquel j’ai assisté l’année dernière : «We have no clue». Nous n’en savons rien (d’où vient le problème etc. et nous n’avons pas besoin de le savoir, insistait-il). Il répétait inlassablement, gentiment et avec humour : «Do the cleaning, do the cleaning, do the cleaning» Nettoyez, nettoyez, nettoyez!

      Dr Hew Len a tout de même réussi à faire libérer tout un asile de criminels dangereux rien qu’en regardant les dossiers de ces criminels et ne se nettoyant. Ce n’était tout de même pas à cause de lui que ces criminels étaient là. Il n’a même jamais rencontré aucun de ces criminels en privé pour le «soigner». Il s’est nettoyé lui-même et son nettoyage a eu un effet sur les criminels.

      J’ai eu l’extrême honneur de le rencontrer et je lui voue une admiration sans borne pour ce qu’il apporte à notre monde!

      Heureusement qu’il nettoie et que d’autres le font aussi à temps plein.

      Et tu as raison : ce sont les choses les plus simples et les plus évidentes qui donnent de meilleurs résultats. Et Ho’oponopono est simple comme technique, même si pas si simple à écrire…

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 😉

  16. marina

    Salut Sco!

    C’est intéressant de voir ton opinion sur le sujet! Il y a juste une petite chose avec laquelle je ne suis pas d’accord…!
    Lorsque j’ai commencé à vouloir changer ma vie, je me suis « réfugiée » dans les livres et j’en ai « mangé » plus d’un! J’ai mis en pratique ce que je lisais et…Cela ne marchait pas toujours! Il a fallut que j’essaie et essaie encore avant de comprendre certaines subtilités (comme la loi d’attraction, le lâcher-prise….Etc)….Parfois, on croit comprendre certaines choses, on pense les mettre correctement en pratique….Mais on se plante!
    Et puis, j’ai décidé de me former au coaching, j’ai trouvé la méthode qui me correspondait et j’ai donc pu transmettre tout ce que je connaissais du coaching et du développement personnel! je me rend compte chaque jour que beaucoup de gens, qui pourtant font un gros travail sur eux, se trompent! Ces gens pensent mettre correctement en pratique ce qu’ils lisent….Mais galèrent toujours! = Mauvaise mise en pratique!
    On a parfois besoin de se faire guider par un coach (ou autre) car seul, on peut se tromper de route sans même s’en apercevoir! C’est souvent le cas….!
    Le coaching, c’est couteux, certes,mais cela vaut vraiment le coup,il suffit de trouver la bonne personne…..C’est comme trouver le bon bouquin!:)

    1. Sco!

      Salut Marina,

      Je ne suis contre aucune de ces méthodes : livres, ateliers, séminaires, thérapeutes, etc.

      Moi, personnellement, avec certains thérapeutes, je n’ai obtenu aucun résultat, moins qu’avec un livre même.

      J’ai payé pendant des semaines, pendant des mois sans améliorer quoi que ce soit. J’y ai dépensé des $$$$. La dernière coach m’aurait coûté 220$ pour 90 minutes pour je ne sais combien de séances. Elle n’en savait rien : 2, 10, 40, 100? Et il fallait se rendre jusqu’au bout du processus pour voir si c’était fait pour moi ou non. Je l’ai vue deux fois. J’ai décidé de faire autre chose… avant d’y engloutir des dizaines de milliers de dollars, sans savoir si ça réussirait.

      Malheureusement, je ne fais pas partie de ces gens qui ont eu des résultats merveilleux en peu de temps…ni même dans un temps raisonnable.

      C’est un travail constant et je suis vraiment allergique à la phrase : on va devoir s’arrêter ici…

      Cela dit, je ne dénigre pas les thérapeutes : certains ont vraiment obtenu d’excellents résultats en peu de temps.

      Amicalement,

      Sco! 😉

  17. hannah@technique Tipi

    Bonsoir Sco!
    Moi j’ai passé ma vie dans le développement personnel mais
    peu de techniques m’ont vraiment permis une réelle transformation.
    Je suis passée aux thérapies quantiques et j’avoue que j’alterne
    travail avec un coach et lectures personnelles et cette combinaison
    fait des miracles. Enfin ça bouge jusque dans les cellules!
    Je ne peux pas dire non plus que j’ai perdu mon temps dans le développement
    personnel, c’était riche et captivant mais je suis dubitative quant à
    l’efficacité.
    hannah@technique Tipi Articles récents..La méthode Ho’oponopono, pourquoi ça marche?My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Hannah,

      Ce qui m’encourage est de savoir que d’autres personnes ont aussi passé beaucoup de temps dans le développement personnel. Je ne suis pas la seule.

      Dans le développement personnel, il y a des approches qui fonctionnent à la perfection pour certains et pas du tout pour d’autres.

      Rien d’universel. Il n’y a que l’amour qui est universel, car tout revient à l’amour : s’aimer, aimer les autres (car nous sommes tous reliés les uns aux autres), ce qui nous permet de ne pas «résister» à quoi que ce soit. C’est tout de même un défi.

      Par contre, je ne sais pas exactement quelles sont les thérapies quantiques. Est-ce que la technique Tipi en fait partie?

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  18. Lanta

    Moi non plus je n’aime pas trop ces termes de « développement personnel » ou coaching. Je suis coach en PNL et Ennéagramme, et je me vois comme une sage femme 😉 ou un sherpa : Mon job c’est d’accompagner des individus à un moment délicat de leur route, de leur apporter des outils et leur muscler leurs ressources pour grimper jusqu’au sommet qu’ils ont choisi…La connaissance de soi est un vrai travail que certains arrivent à faire seuls au fil des années, grâce notamment à la lecture, mais qu’il est plus facile et confortable de réaliser en étant accompagné. Dernière précision sur le coaching : quand je dis à mon client qu’on doit arrêter la séance, au bout d’une heure trente, c’est parce que ce travail d’introspection est épuisant pour la personne…

    1. Sco!

      Bonjour Lanta,

      Tout d’abord, je te souhaite la bienvenue.

      C’est certain que si un travail dure une heure trente et que la personne est épuisée, vaut mieux arrêter. Mon expérience était plutôt avec des thérapeutes où j’aurais continué la séance, mais mon temps était écoulé et une autre personne attendait à la porte.

      Je n’avais rien obtenu (ou «touché») durant la séance et je devais payer, quitter et reprendre le tout à un prochain rendez-vous… déception.

      C’est certains qu’il y a des thérapeutes qui valent plus que d’autres.

      Amicalement,

      Merci de ton commentaire.

      Sco!
      Sco! Articles récents..Je me marie!… mais pourquoi se marier?My Profile

  19. Philippe

    Bonjour Sco!

    Je tombe sur cet article que tu as écrit il y a quelques semaines et j’aime bien le tour d’horizon que tu donnes de la question.

    Comme toi, je n’aime pas trop l’expression « développement personnel » qui veut tout dire et rien dire, surtout, c’est devenu un peu trop à la mode … et je méfie des modes parce-qu’elles passent !

    En revanche, chercher à s’améliorer, à réaliser pleinement son potentiel dans cette vie, être capable d’apprendre, de lâcher nos habitudes, laisser de la place dans notre coeur aux vraies questions, cela ne peut que nous mettre petit à petit au contact de nos affinités profondes et nous amener à vivre ce pour quoi nous sommes vraiment faits.

    Peut-être que les moyens sont différents selon les êtres, mais il doit y avoir une aspiration profonde à se transformer soi même (le seul moyen pour que le monde change, en bien !) … et alors les aides apparaissent.

    Pour l’avoir expérimenté dans de nombreux domaines de la vie, je crois beaucoup à cette formule qui me vient des arts martiaux et du bouddhisme: « Quand le disciple est prêt, le maître apparaît » , ce qui également a parfaitement à voir avec ton titre « Aide toi, et le ciel t’aidera » 😉

    Merci encore pour cet excellent article.
    Bien à toi

    Philippe
    Philippe Articles récents..Crêpes sans OeufsMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Philippe,

      Avec les arts martiaux et le bouddhisme, tu as dû faire tout un cheminement! 😉

      Je vois plein de sagesse dans ton commentaire, même si je n’ai pas de don de voyance!

      Merci de nous partager cette expression bouddhique. Je suis d’accord avec toi; elle rejoint le titre de mon article.

      Merci de ton commentaire et de ton appréciation.

      Namasté! (je me doute que tu connais la signification).

      Sco! 🙂

      P.S. Ne sois pas sage tout le temps! 😀
      Sco Articles récents..Petits textes d’amour pour votre chéri(e)My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.