«

»

Être ou ne pas être : voilà la question

Cet article est ma deuxième participation à la Croisée des blogs, édition de mars 2012, organisée par Julien du blog The Life List.

 

Le thème de ce mois-ci est : Que souhaitez-vous réaliser avant de mourir et comment allez-vous vous y prendre?

 

À la Croisée des blogs est une initiative de Argancel, administrateur de Développement personnel.org.

 

Tout d’abord, je ne ferai pas une liste exhaustive de choses à faire ou à avoir. En fait, je vais vous faire ma liste à ma manière. Je vous dirige vers une autre avenue : la mienne.

 

Je travaille sur moi depuis des années. J’ai lu. J’ai fait des séminaires. J’ai mis certaines choses en pratique, d’autres non. J’ai d’ailleurs mis peu de choses en pratique si je considère la quantité de notions apprises. Mes connaissances, je les donne aux autres lorsqu’on me demande des conseils.

 

Je retourne à l’époque (oui c’est une époque si je considère mon âge) où j’étais à l’école élémentaire.

 

Lorsque j’ai appris à lire, il y avait trois verbes de base :

 

ÊTRE

 

Je suis

tu es

il est…

 

AVOIR

 

j’ai

tu as

il a…

 

FAIRE

 

je fais

tu fais

il fait…

et vous connaissez la suite de chacun d’eux…

 

Le verbe être venait en premier. Il était le plus simple et sûrement le plus important de tous. Ce n’est pas par hasard que je l’ai appris en premier. C’est peut-être le premier verbe que vous aussi avez appris.

 

Dans mon livre d’apprentissage de la lecture, on lisait Léa est..Léo est

 

Puis, il y a eu le verbe avoir et ensuite le verbe faire.

 

Où je veux en venir?

 

J’ai oublié le verbe être. Je l’ai oublié au profit de avoir et de faire.

 

Dans la vie, dans la mienne, j’ai oublié l’importance d’être. Ce qui est important pour moi, maintenant, c’est d’être. Et je n’ai pas encore réussi à être tout ce que j’aspire à être.

 

C’est tout ce qui me restera lorsque je quitterai ce monde.

 

Avant mon dernier souffle, j’aimerais pouvoir dire :

 

  • j’ai été généreuse, patiente, honnête, drôle
  • j’ai été compatissante envers mon prochain
  • j’ai été douce et j’ai pu le montrer
  • J’ai été en harmonie avec la vie, avec la mienne
  • j’ai été heureuse d’avoir évolué malgré les moments tristes ou difficiles
  • j’ai été sensible et j’ai reconnu ma sensibilité comme une force et l’en remercie de m’avoir accompagnée
  • j’ai été aimée et j’ai aimé
  • j’ai été à l’écoute de ma voix intérieure et je l’ai suivie
  • j’ai été reconnaissante envers ce que la vie m’a donné
  • je suis et je continuerai d’être

 

Je suis déjà cela en partie. Pour le reste, j’y travaille courageusement. J’espère qu’il me reste assez de temps pour tout réaliser.

 

Ce que j’aurai eu ou ce que j’aurai fait importera peu. Je n’apporterai aucun de mes «avoirs» avec moi de l’autre côté, rien de tangible, pas d’objets, ni diplômes, ni photos de voyages, ni bijoux, ni maison, ni de partenaire de vie.

 

Comment vais-je m’y prendre?

 

En suivant le plus possible ma voix intérieure qui me montrera la voie et en passant à l’action en suivant mon inspiration.

 

Comment écouter ma voix intérieure?

 

En faisant le silence dans mon mental en étant dans le moment présent.

 

Pour ceux qui sont habitués de s’activer devant de longues listes d’actions à faire et de choses à avoir, c’est peut-être du chinois ou de l’inutilité.

 

Pratiquer l’être, c’est un moyen pour moi de faire taire le comité de voix dans ma tête et d’être en paix avec moi-même et la vie.

Après tout, combien de personnes veulent être heureuses et en paix, d’abord et avant tout? Moi!

 

Être ou ne pas être, voilà la question. To be or not to be : that is the question

lançait un certain William Shakespeare.

 

Je vous souhaite à tous d’être, d’avoir et de faire tout ce qui se trouve sur votre life list

 

Namasté! (qui signifie : je salue le divin en toi)

 

Sco!

25 Commentaires

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. zenie

    Bonjour Sco, quel bel article ! Avancer un peu plus chaque jour vers qui on est vraiment est un chemin qui fait grandir et c’est ce que je te souhaite vraiment…

    Merci d’avoir traduit Namasté, je n’osais pas demander sa signification !

    à bientôt !

    zenie

    1. Sco!

      Allô Zénie,

      Merci pour le compliment et pour ton souhait à mon égard.

      Je te souhaite également d’atteindre ton but.

      J’ai publié cet article de justesse. Je croyais qu’on avait jusqu’au 22 mars pour le soumettre! 😉

      Namasté!

      Sco! :)

  2. Grazyna

    Bonjour Sco,

    j’aime bien ton interprétation du sujet proposé par Julien!

    Et je confirme qu’une life list peut devenir un long catalogue des « je veux avoir » et « je veux faire ». C’était le cas de ma première liste de vie. Voilà pourquoi, quand j’ai saisi le se sens d’une telle liste, j’ai barré au moins la moitié des lignes. Maintenant, avant d’y ajouter quelque chose, je me demande pourquoi je le veux et si c’est vraiment important pour mon épanouissement.

    A bientôt!
    Grazyna
    Grazyna Articles récents..Créez une liste de vie pour vivre une vie extraordinaireMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Grazyna,

      Bienvenue chez moi et merci encore pour ta suggestion de lecture du weekend. C’était vraiment sympa de ta part et une surprise pour moi, étant donné que je ne connaissais pas ton blog.

      C’était mon premier «ping». J’invite tout le monde à aller visiter ton blog Coaching femme.

      Pour en revenir à cet article, j’ai fait ma liste d’ «être», car je voulais emprunter une avenue différente de ce à quoi les gens s’attendent.

      Ma liste d’«avoir» ou de «faire» impliquent des choses ou des personnes extérieures à moi, tandis qu’«être» n’implique que moi.

      Merci encore et à bientôt!

      Sco! :)
      P.S. J’ai un petit sondage à droite sur la poésie. Y as-tu répondu?

  3. Sinje

    Bonjour Sco!
    En lisant ton article et notamment ta liste ‘avant mon dernier souffle’ j’avais envie de remplacer tous les ‘j’ai été’ par je suis… C’est ce que tu as fait ‘en partie’ par la suite !
    Je me posais la question, le moment venu du dernier souffle – est-ce important ? Vais je m’en souvenir, vais j’avoir la force de laisser venir, de me laisser aller sans peur? Cela se ferra de toute façon…
    Je me considère en chemin, comme toi, j’y travaille, j’essaye de laisser faire. Merci pour ce rappel !
    Je te salue et le divin en toi !
    @bientôt Sinje
    Sinje Articles récents..La beauté – Célébration de l’arbre en hiver – texte de Sylvie RavaryMy Profile

    1. Sco!

      Allô Sinje,

      Il faut dire que «avant mon dernier souffle» était pour mettre un peu de dramatique à mon texte. J’espère bien faire mon bilan avant les dernières secondes de ma vie.

      Se laisser aller sans peur : je pense que c’est possible.

      Namasté et @bientôt!

      Sco! :)

  4. Carrascosa Dominique Marie

    Quel bel article Sco!
    Et bravo pour cette étape clairvoyante de ce qu’est le sens profond de la vie. Est-il besoin d’attendre le dernier souffle pour te dire « J’ai été…. ». Notre nature première, intrinsèque, profonde est « d’être » et il nous suffit de soulever les voiles de brumes fabriqués par nos conditionnements, nos émotions perturbées pour découvrir que nous sommes. Mais il me semble que ton « être » est déjà dans l’éclaircie alors « sois » et profite bien de tous les belles choses de la vie à chaque instant sans te soucier du dernier souffle.

    Une petite phrase que je me répète chaque jour « Juste pour aujourd’hui ne te fais pas de soucie et vie pleinement la beauté de la vie en la remerçiant ». Ainsi de la répéter chaque jour que je me lève, elle fait partie intégrante de moi et la vie en devient un jardin florissant.

    A très bientôt !
    Domicat

    1. Sco!

      Allô Domicat,

      Bienvenue!

      Merci pour le compliment. J’avoue que d’autres commentateurs ont accroché sur «dernier souffle». J’espère vraiment atteindre mes objectifs bien avant cela.

      L’important c’est d’être au jour le jour. Ne dit-on pas «être» heureux et bien-«être». Il y aussi des «avoirs» et des «faire» sur ma liste, mais sans réussir mes «être», ça ne vaudra pas grand chose pour moi.

      À bientôt!

      Namasté!

      Sco!

  5. hannah@methode Tipi

    Bonjour Sco!
    Fidèle à la croisée des blogs je vois!
    Je sens ta liste très axée sur les qualités du féminin, je ne me trompe pas?
    J’ai comme toi pas mal réduit ma life list…mais j’accorde encore du crédit au verbe « faire » car les expériences nouvelles modifient ma vision, mes croyances profondes et m’aident à me désidentifier de mes schémas.
    hannah@methode Tipi Articles récents..Vivre en Thaïlande: quel Bouddha êtes-vous?My Profile

    1. Sco!

      Allô Hannah,

      Bon retour après tes vacances!

      Les qualités du féminin? Peut-être. Je n’y avais pas pensé.

      Moi, aussi j’ai des choses sur ma liste «avoir» et «faire», mais elles ne dépendent pas que de moi, contrairement à «être».

      Amicalement!

      Sco!

  6. Madeleine Lamarre

    Effectivement Sco, ta voix intérieure si tu l’écoute, te mènera toujours à la bonne place.
    Le problème est que nous lui faisons pas toujours confiance.

    Nous n’écoutons pas cette petite voix qui est notre instinct finalement. Que ce soit pour faire des choix dans la vie ou pour choisir nos amis ou partenaire de vie.

    Être en paix avec toi même, fait souvent en sorte que tu entends de plus en plus cette petite voix.

    Félicitation pour ton article.

    Madeleine
    Madeleine Lamarre Articles récents..Être en paix avant le dernier voyage, est-ce possible ?My Profile

    1. Sco!

      Allô Madeleine,

      Merci pour ton compliment au sujet de mon article.

      C’est pour ça que je pratique l’«être» le plus possible. Je n’y arrive pas toujours!!! Taire le comité de voix intérieures qui discutent sans arrêt.

      Y a-t-il un bouton off là-dedans.

      Amicalement

      Sco! :)

  7. Cindy

    Très bel article ! Je découvre grâce à la croisée des blogs.

    Et oui dans notre société, on est souvent dans le faire plutôt que l’être.
    J’ai toujours été amusée par la question que l’on pose lors d’une présentation « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » J’ai déjà pas mal travaillé sur ce thème et je sens que ce n’est pas encore gagné .. il me reste encore pas mal de « faire » dans ma liste 😉

    Merci pour cet article et bonne soirée.
    Cindy Articles récents..Oserez-vous le voyage vers vous-mêmeMy Profile

    1. Sco!

      Allô Cindy,

      Bienvenue,

      Merci pour ton compliment. Elle est bonne ta question : Qu’est-ce que tu fais dans la vie? C’est encore plus un défi de répondre à la question : Qui es-tu? sans donner son nom, son sexe, son occupation, son âge, sa description physique, son statut civil, son origine. Qui sommes-nous en dehors de ces descriptifs?

      Matière à réflexion…

      Amicalement,

      Sco! 😉

      1. Cindy

        Oui, pas facile de répondre à la question « qui es-tu ? ». On a l’habitude de répondre par notre nom et notre métier. Peut-être parce que la réponse ne va pas plus loin que « je suis ». J’ai l’impression que tout ce que je pourrais rajouter à la suite serait réducteur.
        Grande question philosophique 😉

        Belle journée !

  8. Sylvie

    Allô Sco,
    Heureuse de te retrouvée à l’occasion de la croisée des blogs.
    J’aime ta quête de l’ETRE, et je me sens tout à fait en phase avec ta liste, mais tu le sais, n’est-ce pas ?
    A bientôt sur la blogosphère, et si je peux me permettre

    Namasté! :-)

    1. Sco!

      Allô Sylvie,

      Bienvenue!

      Ma quête de l’être était pour prendre un chemin différent. J’ai abordé une autre piste.

      Je ne te connais que par la lecture de quelques articles sur ton blog où j’ai laissé des commentaires. Effectivement, je sens que ça te rejoins quelque part.

      Dès que j’ai un instant, je vais lire ton article de cette Croisée des blogs.

      @ bientôt!

      Namasté!
      Sco! :)

  9. Michael

    C’est vrai, tu as raison, être est bien le plus important.

    Être pour soi et être pour les autres également.

    1. Sco!

      Salut Michaël,

      Être ne dépend que de soi, faire et avoir peuvent dépendre des autres!

      Amicalement,

      Sco! :)

  10. Jean

    Bonjour Sco!,
    Ton article est très original dans ce thème de la croisée des blogs. Etre, c’est exister. Et peut-on exister sans avoir, ni faire ? vaste question. Même les bouddhistes qui arrivent à se détacher d’un monde très matériel font quand même des choses. Et je dirais même que pour exister, il faut faire, par exemple, le bien. L’abbé Pierre a fait énormément, et c’est son « oeuvre » qui l’a fait exister, avec une identité très forte. D’autre part, il a créé une véritable entreprise, qui n’est pas non lucrative. L’avoir était donc aussi très important dans sa vie, car ça permettait d’aider les plus démunis dans sa volonté de fraternité et de solidarité.
    Bien à toi.
    Jean Articles récents..Que Réaliser Avant de Mourir ?My Profile

    1. Sco!

      Allô Jean,
      Tu as tout à fait raison au sujet de faire et d’avoir. J’en suis consciente et je te remercie d’apporter ce point.

      Il y a des gens qui n’ont rien réussi sur leur liste et qui ne peuvent donc pas faire de bilan positif par rapport à leur liste d’avoir et de faire.

      Que répondre à une personne qui écrit sur sa liste des choses réalistes comme : avoir un partenaire de vie avec qui fonder une famille, mais qui ne trouve jamais personne de toute sa vie et qui n’a pas eu d’enfants bien que c’était un besoin primaire pour cette personne? C’était le premier point sur sa liste, sa raison d’exister. Elle n’a pas réussi et doit se rabattre sur autre chose.

      Que répondre à cette autre personne qui voulait faire des voyages (pas sur la lune) mais qui n’avait pas la santé ou les moyens financiers pour les faire?

      Ce sont des objectifs réalistes et pourtant pas atteignables par tous ceux qui les écrivent sur leur liste.

      Dans les avoir et les faire, il y a une question pas de «chance» (pour ne pas m’attirer de critique) mais d’«état» d’esprit et ce n’est pas tout le monde qui arrive à «être» dans l’esprit nécessaire pour pourvoir avoir et/ou faire. Voilà!

      Amicalement!
      Sco! 😉

  11. ghislain

    Etre ou ne pas Etre.
    je l’ai longtemps chercher aujourd hui je me suis décider d’être et d oublier ce que j’ai été.
    la vie est trop courte pour dire si j avais su. Profitons du moment présent et laissons de ôté le passer , tournons nous seulement vers le futur. Oublions le passé . Conjugons seulement les verbes au présent ou au futur. oublions l’imparfait oou le passé siple et ces autres temps qui nous font mal quand on y pense.
    Merci
    @ghislain

    1. Sco!

      Allô Ghislain,

      Je te souhaite la bienvenue!

      Évidemment, ce qui compte c’est le moment présent, le seul qui existe. Hier n’est plus là et demain ne viendra peut-être pas.

      Le présent est un cadeau et il faut en profiter! C’est tout de même dans le présent qu’on prépare notre futur!

      Merci de ton commentaire.

      Amicalement,

      Sco! :)

  12. Jean-Lou

    Bonjour Sco!,

    L’important n’est-il pas de vivre sa vie selon ses aspirations?

    Beaucoup, cours au devant ou derrière leurs rêves en fait! On veut toujours plus, toujours plus grand, toujours plus haut!

    N’y aurait-il pas un « juste milieu » pour le bonheur simple? Se contenter de ce que l’on a, est déjà un but en soi!

    Vivre et Penser que l’existence n’a pas de limite, s’oppose à cette autre vérité qui nous ramène à la réalité: « Vivons chaque jour comme si celui-ci était le dernier! »

    Où seront nous demain? On s’en fiche! Vivons l’instant présent, apprécions la vie et ce qu’elle peut nous donner et tant mieux si l’on atteint « la richesse et l’opulence »…, mais n’oublions pas de vivre avant tout…, pour nous et pour ceux qui nous sont chers!

    Bien à toi!

    Amitiés à toutes & tous!

    Jean-Lou
    Jean-Lou Articles récents..Équilibre Alimentaire I Une Silhouette de Rêve…Sans Régime!My Profile

    1. Sco!

      Bonjour Jean-Lou,

      Oui, vivre selon ses aspirations et ses inspirations aussi, tout en n’oubliant pas ses… expirations.

      Prenons le temps de souffler et de respirer un peu et vivons aussi avec l’air du temps!

      Je ne pouvais m’empêcher un peu d’humour et te remercie, Jean-Lou, toi qui a l’air digne et le calme d’un cygne.

      Amicalement,

      Sco! :)

  1. Que voulez-vous faire avant de mourir - synthèse - The Life List

    […] Être ou ne pas être : voilà la question par Sco! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.