«

»

La faim peut mettre fin à votre vie de couple

La faim peut mettre fin à votre vie de couple ou la mettre en péril. Pas drôle, n’est-ce pas?

 

Ne vous est-il jamais arrivé de sentir la faim ou même l’urgent besoin de manger?  Pas dans quinze minutes, mais immédiatement? Devenez-vous irritable à ce moment-là? Pire, avez-vous différents malaises si vous ne mangez pas?

 

Et si vous êtes irritable, est-ce le bon moment pour discuter avec qui que ce soit, même votre conjoint?

 

Surtout pas! Le ton risquerait de monter pendant que votre énergie est en chute libre. Plus moyen de penser à autre chose que de manger. Ça presse!

 

C’est comme être en panne d’essence avec sa voiture.  Même s’il ne vous reste qu’un kilomètre à parcourir pour vous rendre à destination, vous devez mettre de l’essence.

 

C’est la même chose pour vous.  Vous êtes en panne!

 

Votre conjoint qui ne mange que lorsque l’occasion se présente et qui se rend compte parfois, à la fin de la journée, n’avoir bu qu’un café avant de partir le matin et n’avoir rien mangé le midi, faute de temps, et qui ne s’en plaint pas, vous regarde chaque fois avec cet air de surprise (pour ne pas dire teinté d’un peu de mépris) lorsque vous le bousculer avec votre «besoin de manger tout de suite»…

 

Votre conjoint se dit que vous n’êtes quand même plus un bébé pour vous mettre à hurler lorsque le biberon n’arrive pas dans la seconde … Et j’exagère à peine.

faim et vie de couple

 

Pourtant, vous avez pris votre petit déjeuner ce matin et vous avez peut-être mangé une collation avant le déjeuner et vous avez pris un «bon repas» ce midi.  Vous avez eu droit à une généreuse assiette de pâtes dans un resto fort sympathique avec du bon pain et des fruits comme dessert.  Rien de déraisonnable selon vous. Vous n’avez même pas pris d’alcool.

 

[notice]Je vous donne quand même un petit indice : surcharge de glucides…[/notice]

 

Et vous avez même pris une collation «santé» en milieu d’après-midi (une espèce de barre de céréales tout plein de miel, de sirop, de «fruits»). Une célébrité l’annonce à la télé.  Elle devrait donc être bonne pour la santé!  Vous vous félicitez même d’avoir résisté devant les chips et la tablette de chocolat! Vous vous félicitez! Youppi!  Un autre petit indice tout à fait gratuit : encore des glucides, rien que des glucides.

 

J’AI BESOIN DE MANGER TOUT DE SUITE, dites-vous à votre conjoint… NOUS DISCUTERONS DE ÇA PLUS TARD! EST-CE SI DIFFICILE À COMPRENDRE?

 

Vous voyez : votre ton monte pendant que votre agressivité fait de même!  Vous vous retenez peut-être pour ne pas sauter au visage de votre conjoint qui ne comprend pas votre foutue urgence de manger.

 

Et devinez quoi? Ce genre de situation nuit à votre vie de couple… et à votre vie en général. Ouais! Vous vous en doutiez…

 

Allez donc manger quelque chose tout de suite (mais quelque chose d’équilibré en glucides, protéines et bons gras!!?!) et revenez-moi immédiatement pour la suite.

 

Bon!  Vous voilà de retour!

 

Je suis la première à comprendre ce que vous vivez, parce que je vis cette situation depuis des dizaines d’années : l’urgent besoin de manger, malgré de nombreux essais pour changer la situation! Et j’ai fait fuir un conjoint…

 

En fait, je peux dire que je vivais cette situation parce que je commence à me sentir drôlement mieux, et l’urgence est de moins en moins présente, grâce à mon « partenaire santé »… Il me reste certes un bout de chemin à parcourir, car je suis partie d’assez loin…

 

Rassurez-vous, je ne ferai pas une chronique naturopathique ici, même si j’ai énormément d’expérience dans le domaine de l’alimentation (plus que dans le couple, en fait!) et de ce qui est bon ou non pour la santé, même si j’ai longtemps galéré avant de trouver une solution!

 

Tout le monde a besoin de manger pour vivre.  Je n’ai pas besoin d’avoir un blog sur la bouffe ou la naturopathie pour avoir le droit de vous dire ça.

 

En fait, il y a une nuance. Tout le monde a besoin de se nourrir plutôt que de manger, que vous soyez en couple ou en solo, à moins d’être un esprit ou un être désincarné qui a atteint l’illumination… Ce n’est pas mon cas et vous?

 

[important]Un super gros indice  que j’ai découvert assez récemment : On peut manger en quantité et ne pas être nourri![/important]

 

 La faim pourrait mettre fin à votre couple!

 

La faim pourrait mettre fin à votre couple ou du moins le mettre en péril à cause de situations répétitives.

 

En voici quelques exemples :

 

  • Vous êtes dans le milieu d’une discussion avec votre conjoint et vous êtes en panne, comme nous venons de le voir plus haut.

 

  • Vous et votre conjoint partez faire une randonnée à vélo ou une séance d’exercice qui dure plus longtemps que prévu et vous avez oublié votre précieuse collation ou vous auriez dû en apporter davantage…

 

  • Vous allez dîner chez les parents de votre conjoint ou avec des amis et le repas est retardé…On discute, rien ne presse pour personne sauf vous! Vous avez des malaises à gérer discrètement!

 

  • Vous visitez une exposition et il y juste un petit resto bondé au moment où c’est le temps de prendre une bouchée (ou deux!) et vous devez faire la queue! Grrrr! Ça ne vous tente pas et vous n’avez pas le temps de faire la queue et à votre conjoint non plus!…

 

  • Votre conjoint continuerait bien encore un peu… L’expo est tellement intéressante, et puisque la plupart des gens s’apprête à casser la croûte et qu’il y aurait moins de monde devant les œuvres et que vous pourriez en profiter, vous venez de rappeler à votre conjoint que vous avez faim, que vous avez besoin de manger et que vous devez vous arrêter… Comme si votre conjoint ne s’y attendait pas… Et votre conjoint se dit Grrrr!

 

  •  Vous vivez avec un conjoint qui peut manger n’importe quoi n’importe quand ou ne pas manger du tout sans aucun problème et qui ne comprend tout simplement pas ce qui se passe avec vous et votre manie de vouloir manger quand ce n’est pas le temps…

 

  • Vous avez un conjoint qui vous reproche sans cesse de manger tout le temps! «Tu manges tout le temps!» Ah, bin là! Est-ce qu’une personne qui a ce problème a besoin en plus d’un conjoint qui lui reproche sans cesse son défaut de fabrication? I don’t think so!

 

Vous pourriez me dire à juste titre qu’il y a des gens qui ont des problèmes de santé qui expliquent pourquoi ils doivent faire ceci ou cela à tel ou tel moment.  C’est tout à fait vrai.

 

Mais qu’arrive-t-il d’une personne qui n’est pas diabétique, par exemple, et qui a un problème «d’urgence de manger» et de «malaises» du genre hypoglycémie?

 

Certaines personnes comprennent et d’autres pas du tout.  Et quand on est en couple, on s’attend de notre conjoint soutien et réconfort et qu’il nous accepte comme on est et non de se faire reprocher nos besoins ou nos défauts.

 

Que faire alors pour améliorer votre situation?

 

Au minimum, passer des tests auprès de votre professionnel de la santé, si ce n’est pas déjà fait. Si on vous dit que «tout est normal», passez en revue votre alimentation pour voir si vous êtes nourri ou si vous ne faites que «manger» sans être nourri… Il y a une énorme différence entre les deux.

 

[notice]Vous pouvez manger tout le temps et ne pas être nourri.[/notice].

 

[notice]Et si, selon vous, votre alimentation est équilibrée en bons glucides, protéines et bons lipides (bons gras), elle manque peut-être de nutriments ou d’éléments nutritifs.[/notice]

 

En conclusion, que pensez-vous du besoin urgent de manger? Dans votre couple, est-ce qu’il y a des besoins de l’un qui nuisent à l’autre, faim ou autre?

Sco!

11 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Helene@Objectif-Reusssite

    Bonjour Sco!,

    Ce besoin de se nourrir de suite s’éloigne dans la mesure ou je fais attention à ce que j’avale.
    Ayant une tendance à l’hypoglycémie depuis toujours, j’évite, le matin au réveil par exemple, de prendre des sucres rapides et jamais de pain blanc.
    Le plus dur est quand je suis à l’extérieur et que je n’ai pas le choix sur ce qui m’est proposé. Mon corps détecte rapidement si il a eu rajout de sucre dans le pain.
    J’ai déjà eu un conjoint ayant le même problème et c’était pratique, sur ce point, on s’entendait parfaitement.

    Belle façon original Sco! de traiter ce sujet.

    Amicalement,

    Hélène

    1. Sco!

      Bonjour Hélène,

      Tant mieux si ton ex-conjoint était comme toi et que vous vous entendiez, parce que ça aurait pu être terrible : deux impatients qui ont une urgence de manger et qui se tapent dessus. J’imagine la scène…

      J’essaie autant que possible de trouver une façon originale de traiter mes sujets. Merci du compliment.

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..Soutenir son conjoint quand il en a besoinMy Profile

  2. Bernadette GILBERT

    Bonjour Sco!,
    Comme disait ma grand-mère -mais je sais qu’elle n’était et n’est pas la seule- ventre affamé n’a pas d’oreilles. Et puis, il me semble qu’elle ajoutait que si on voulait garder un homme, il fallait lui assurer un ventre plein… L’inverse est vrai aussi, si c’est l’homme qui cuisine !
    Mais oui, tu as raison, c’est devenu quasiment impossible à faire, même si on déploie des trésors d’astuces en alimentation et cuisine santé ! La supplémentation est essentielle et indispensable. Croire l’inverse est naïf…
    A bientôt !

    1. Sco!

      Bonjour Bernadette,

      Je pense que les grands-mères connaissent tous les secrets. Je n’ai malheureusement pas connues les miennes assez longtemps pour apprendre tous leurs secrets, mais je sais que ma grand-mère maternelle cuisinait bien et que mon grand-père ne mourrait pas de faim, même s’il a toujours été plutôt mince. Il a mangé énormément de sucre et est devenu diabétique…

      Merci aussi de me donner ton avis sur la supplémentation, car moi non plus je ne crois pas que «bien manger» suffise de nos jours pour être nourri. Juste à regarder tous ces gens qui ont tout le temps faim et qui pourtant on du poids à perdre…, peu importe ce qu’ils mangent. Je ne sais pas si tu en connais. Moi, j’en connais des dizaines et de dizaines

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..Les femmes plus intuitives que les hommes?My Profile

  3. Janine CESAIRE

    Bonjour Sco

    Belle démonstration !
    Moi , je n’ai pas ce problème ; je mange à des heures régulières et je manière plutôt équilibrée sans être pour autant une spécialiste de la nutrition
    Sur les suppléments je suis d’accord avec toi : impossible de s’en passer ; j’en prends depuis des années et je ne serais plus de ce monde si je n’avais pas pu en bénéficier

    Amicalement

    Janine

    1. Sco!

      Bonjour Janine,

      Merci d’avoir aimé ma démonstration!

      C’est très près de ma réalité! Pour ma part, comme je le dis régulièrement, sans supplémentation, je ne tiendrais même pas debout!

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..Créer de la surprise dans sa vie de coupleMy Profile

  4. hannah@technique Tipi

    Bonjour Sco!
    Tu ne crois pas si bien dire avec ton titre…
    La nourriture nous ramène à notre relation à
    la mère, la première nourricière.
    Lorsque nous ne pouvons pas attendre 3 minutes de plus,
    c’est le bébé en nous qui se précipite sur la nourriture
    et n’a aucune marge de manoeuvre.
    Si l’autre se met en travers du besoin non satisfait, il se
    transforme immédiatement en mauvaise mère et se prend
    toute la charge du travail thérapeutique non fait…
    à L’heure du repas, c’est vraiment le moment d’être présent
    pour ne pas se faire avoir avec les projections inconscientes!
    hannah@technique Tipi Articles récents..Ce que vous cachent vos croyances limitantesMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Hannah,

      Merci de ton approbation pour mon titre!

      J’aime bien les jeux de mots surtout quand il y a de la vérité dedans! 😉

      Si l’autre se précipite sur la nourriture parce qu’il ou qu’elle souffre d’hypoglycémie, y a-t-il hypoglycémie à cause d’un manque de la mère? Les mères ont tellement le dos large, les pauvres mères…

      L’hypoglycémie, selon le dictionnaire des malaises et maladies, est un manque d’amour, de douceur…

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..10 raisons pour dire oui je le veuxMy Profile

  5. Jean-luc (de Moralotop)

    Cela m’est arrivé de vouloir manger » tout de suite » mais, dans ce cas, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, alors… je passe aux fourneaux !
    Jean-luc (de Moralotop) Articles récents..Adolescents : Ma fille me parle mal !My Profile

    1. Sco!

      Eh bien, moi quand j’ai faim, Jean-Luc, je n’ai même pas le temps de me rendre aux fourneaux!

      Ça presse! Et je saute sur la première chose que je peux manger qui me tombe sous la main. Après, je peux cuisiner quelque chose…

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..Créer de la surprise dans sa vie de coupleMy Profile

  6. Roland Zongo

    J’avoue que c’est lassant,faut arriver a se contrôler aussi des fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.