«

»

Petite histoire de couple drôle : la reine du foyer est devenue…

De temps en temps, je vous propose une petite histoire amusante (ou du moins, je l’espère) pondue tout droit de ma petite tête. Je tente de bricoler du contenu tout autour et d’en tirer une conclusion plus ou moins farfelue.

Aujourd’hui, dans ma petite histoire, il est question de bouffe.

On attrape un homme par le ventre?

Il y a une vieille expression de grand-mère qui dit qu’on attrape un homme par le ventre.  Cette expression remonte probablement au temps où le ventre d’un homme était signe d’opulence, je suppose, et que le ventre était facile à «attraper», parce que assez visible.

De nos jours, la mode est plutôt au ventre plat et aux abdos donc un ventre  plus difficile à «attraper».

Disons que les temps changent.

Chose certaine, on attrapait un homme par le ventre à l’époque où la femme était la reine du foyer (ou reine au foyer) ou la ménagère, c’est selon… J’arrête ici pour apporter des précisions.

La reine du foyer et la ménagère

reine du foyer

reine du foyer

Pour ceux qui le ne savent pas, la reine du foyer et la ménagère était une seule et même personne : deux expressions, deux images à l’opposé, mais pas tant que ça.

D’un côté, la reine du foyer avait une couronne imaginaire sur la tête et régnait sur son fourneau et, de l’autre côté, la ménagère avait un torchon bien réel à la main et nettoyait sans relâche son fourneau!

Maintenant, vos connaissez la différence entre la reine du foyer et la ménagère dont on parlait autrefois. Je peux donc poursuivre.

Bref, tant la reine du foyer que la ménagère restait à la maison et mitonnait de bons petits plats pour son homme, qui allait bientôt rentrer et qui allait lui demander en ouvrant la porte : qu’est-ce qu’on mange?

Même si les temps ont changé, il faut toujours manger. Ça, ça n’a pas changé!

Maintenant, il n’y a plus de reine au foyer ni de ménagère. La femme a laissé sa couronne imaginaire et son torchon bien réel et quitté la maison pour aller travailler.

Et tant l’homme que la femme ont parfois tendance à ne pas décrocher du travail une fois à la maison… même lorsqu’il s’agit de manger.

Et si L’homme et la femme rentrent à la même heure du travail, ne tenez pas pour acquis que c’est  toujours la femme qui fait la bouffe. Oh! Que non!

Mais disons que ce soir,  c’est au tour de madame :

La reine du foyer est devenue juge et son mari est chirurgien

La juge dit à son mari :

Pour dîner, ce sera du boudin

Pas de boudin ni de viande froide

Et encore moins de roastbeef saignant!

rétorqua son chirurgien de mari,

tentant de garder son sang froid,

et pas non plus d’avocat farci…

Combien de fois avons-nous délibéré et tranché?

Pas de bouffe qui nous rappelle notre boulot!!

[notice]Je suis désolée pour les végétariens! Mais je peux vous assurer qu’aucun animal n’a été sacrifié pour écrire cette histoire.[/notice]

Ce n’est que de la fiction, car qui mange du boudin de nos jours? Peut-être vous, mais vous n’êtes probablement pas chirurgien! Voilà la différence!

Et si vous travaillez dans le milieu juridique, j’espère que vous ne vous farcissez pas un avocat à chaque repas à la maison!

Il y a aimer son travail et aimer son travail!

Morale : Si vous aimez tellement votre boulot que vous en mangez, ce n’est pas une raison pour en faire avaler à votre partenaire ou à votre famille! C’est même déconseillé. C’est la règle numéro un.

[important]Il y a juste les cuisiniers, les boulangers et les pâtissiers qui font exception à cette règle et qui peuvent apporter du boulot à la maison![/important]

Et n’allez surtout pas cuisiner non plus quelque chose qui rappelle à votre partenaire son boulot. C’est la règle numéro deux!

Sur ces bons conseils (presque inutiles), je vous dis :

Bon appétit!

Et vous, qu’allez-vous manger ce soir? Qu’est-ce que vous évitez de cuisiner pour ne pas nuire à votre couple ou à votre famille?  Donnez-nous vos idées. Et est-ce qu’on attrape encore des hommes par le ventre?!

Sco!

P.S. Et pas de recettes de boudin, S.V.P.

26 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Marie@Nourriture Sante

    Bonjour Sco!,

    Tu comprends pourquoi je parle de nourriture à longueur de blog, et pourquoi je n’aime pas du tout la viande !
    Ce qui n’exclut pas l’envie de « me farcir » un avocat de temps en temps…
    Christian n’y est pour rien bien sûr, quoique !

    Amicalement.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents..Plat traditionnel thaï au basilic sacréMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Marie,

      Moi aussi, je me farcis un avocat (le fruit et/ou légume, bien sûr) de temps en temps bien que je travaille dans le milieu juridique…

      C’est quoi l’expression? Ah oui! Faites ce que je dis et non ce que je fais.

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Changez votre partenaire au lieu de changer de partenaireMy Profile

      1. Marie@Nourriture Sante

        Bonjour Sco!,

        Je comprends mal. C’était pour toi ?

        « Me farcir un avocat » était employé dans un sens figuré !
        Et quand j’en mange, je ne les farcis pas !

        Et toi tu le manges avec quoi ton avocat ?…

        Amitiés.
        Marie.
        Marie@Nourriture Sante Articles récents..Comment survivre aux repas de fêtes sans se priverMy Profile

        1. Sco!

          Coucou Marie,

          Je me farcis un avocat en spécifiant entre parenthèses qu’il s’agissait du fruit ou du légume, car je ne sais pas à quelle catégorie appartient l’avocat. Un vrai avocat avec une toge devant le tribunal? Pas certaine que ça me tenterait… 😀

          Moi, non plus, je ne farcis pas l’avocat pour le manger. Je le mange tel quel ou dans une salade.

          J’espère que la confusion est dissipée!

          Amicalement,

          Sco! 😉
          Sco Articles récents..S’aimer soi-même avant…My Profile

  2. Bernadette GILBERT

    Bonjour Sco!,
    C’est terrible, quand même, non ? Je baigne dans les recettes et la bonne nourriture tous les jours. Je tente d’en faire mon gagne-pain et pas un homme en vue pour en profiter… Tant pis pour eux. Mes enfants et moi en profitons en cercle fermé.
    Des tabous ? La viande, justement… au grand dan de mon fils qui aimerait en manger !
    Mais c’est juste pour des raisons très nobles !
    J’ai vécu avec un juriste qui aimait les avocats, un vétérinaire très carnivore et un dentiste sans opinion… Seul le second était à la fois « reine et ménagère ». Je l’ai toujours dit, c’est lui ma vraie histoire d’amour et c’est sans rapport avec son goût pour la viande que je partageais à l’époque.
    Très drôle ton histoire et je parie que tu as dû t’amuser beaucoup à l’écrire !
    Merci et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Chaud-froid de pommes façon Tatin aux parfums des îlesMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Bernadette,

      J’espère que tu n’as pas gardé une dent contre ton dentiste sans opinion…

      Et s’il n’y a pas d’homme pour apprécier ta nourriture, comme tu le dis, c’est tant pis pour eux et ça en fait plus pour toi et tes enfants… Il y aura sûrement un végétarien qui va passer dans le coin un de ces jours et qui saura apprécier tes bons petits plats (petits et grands, en fait).

      Merci d’avoir trouvé mon histoire drôle et effectivement j’ai eu du plaisir à l’écrire. Ma consigne est je dois rire en écrivant sinon je n’écris pas…

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Toute vérité n’est pas bonne à direMy Profile

  3. cécile

    Salut Sco!,
    J’en connais d’autres comme Bernadette, qui font des bons petits plats…mais l’homme il s’en fout! Comme dirait Florence Foresti dans son sketch : les garçons ça aime la viande et les patates.
    Un homme n’a pas toujours la reconnaissance de la cuisine saine parce que ça sous entend qu’il est fragile et qu’il a besoin de faire attention à lui (ce qui est vrai) mais son égo lui rappelle qu’il est superman et que superman ne peut être fort qu’avec de la viande et des patates! Ha Ha!
    Ils aiment jouer à superman avec leur femme, pas au bébé qu’on nourri aux petits pots…
    Heureusement que certains évoluent avec le temps…
    Bises à toi,
    Cécile

    1. Sco!

      Bonjour Cécile,

      Ah oui! Le sketch de Florence Foresti : «J’aime pas les garçons», il me semble! Je l’ai cherché sur Youtube et je ne l’ai pas trouvé. Pourtant, il y était cet été…. snif! snif! C’était pissant!

      Si je l’avais trouvé, tu peux être certaine que je l’aurais ajouté à mon article.

      Qu’est-ce que tu veux manger? Un pavé de boeuf, une côté de boeuf, un rôti de boeuf avec une patate…

      Pour satisfaire les garçons, ça prend une vache pis une patate!

      La question est lancée : les hommes végétariens sont-ils moins masculins ou plus faibles ou moins super héros que ceux qui mangent du boeuf avec une patate?

      Amicalement,

      Sco! 😀
      Sco Articles récents..Ma définition de la routine du coupleMy Profile

  4. charlotte

    Coucou Sco,

    Je n’ai pas ce dilemme, je mange ce que j’aime. Avocat j’adore, J’aime tout, il est vrai que je pourrais satisfaire
    quiconque aimerait ma cuisine, est-ce pour autant que je l’aimerai?
    Très drôle ton histoire. Merci

    Amitiés

    Charlotte

    1. Sco!

      Bonjour Charlotte,

      C’est plus simple de manger quand on peut manger de tout. Et c’est plus simple pour les autres avec qui l’on mange.

      Merci d’avoir aimé mon histoire.

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..Ne pas vouloir rencontrer et rencontrer la bonne personneMy Profile

  5. Jean

    Bonjour Sco!,
    Je ne connaissais pas « reine du foyer » mais « fée du logis ». Ça fait encore plus irréel et virtuel, alors que les obligations ménagères sont bien concrètes. S’il suffisait d’un coup de baguette magique pour nettoyer la maison et faire à manger, ça se saurait.
    En tous cas, moi je mange du boudin : j’adore le boudin aux pommes. Ce qui est dramatique, c’est que ce mot est utilisé par les affreux machos pour désigner une femme au physique quelconque et peu avenant. Thon aussi est utilisé (on reste dans la bouffe).
    Amicalement.
    Jean Articles récents..Langage verbal et expérience en PNLMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Jean,

      C’est étrange toutes ces expressions qu’on a chez nous et qui sont inconnues en France et vice versa. La fée du logis pour désigner une femme à la maison; c’est la première fois que j’entends ça!

      Il y a parfois des publicités à la télé où l’on annonce des produits qui semblent faire briller d’un coup de baguette, mais c’est une autre histoire…

      Quand au mot boudin, je connaissais le sens dont tu parles, mais ce n’est pas utilisé ici. Et le mot thon, je ne savais pas du tout…

      Amicalement,

      Sco!
      Sco Articles récents..Qu’est-ce qu’elle a ou qu’il a de plus que moi?My Profile

  6. Dorian

    Salut Sco!

    Hé bien de mon côté, c’est toujours moi qui fait à manger !
    Mais j’aime bien ça. Faire des bons ptits plats est amusant et ce qui l’est encore plus, c’est de les faire à 2 même si parfois y’a pas assez de place pour tout le monde ^^

    Bien amicalement,
    Dorian
    Dorian Articles récents..6 expériences démontrant les pouvoirs de l’espritMy Profile

    1. Sco!

      Salut Dorian,

      Ma mère disait que c’était toujours bon quand on n’avait pas à le faire, qu’on avait juste à s’asseoir et à manger…

      Elle n’a pas eu la chance d’avoir un conjoint qui cuisinait ni qui l’aidait à faire la cuisine. Heureusement, les temps ont changé. Les hommes mettent de plus en plus la main à la pâte.

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Changez votre partenaire au lieu de changer de partenaireMy Profile

  7. sylviane

    Bonjour Sco!

    Reine du foyer ou du logis de toute façon j’étais celle qui décidait du dîner à la maison car mon es-mari assez macho (bien qu’il se défende de l’avoir jamais été) s’intéressait peu et à la bouffe (ça se mange disait-il, franchement pas très encourageant …) et pas du tout à l’intendance (travail de femme !) donc je faisais surtout attention aux go^ts de mes petiots (je te la fait courte) …

    Quand au boudin tiens t’auras du boudin certains bistrots lyonnais (qu’on appelle des bouchons) l’ont bien sûr encore à leurs cartes mais personnellement je ne mange plus de viande par amour (tiens tiens Bernadette) l’amour de ma vie étant végétalien je me suis arrêté à semi-végétarien un peu de poisson et un peu de poulet

    1. Sco!

      Bonjour Sylviane,

      Ouais! Il y a de ces hommes qui ne «sont pas difficiles», si je puis dire. Mon père était de ceux-là. Si ma mère lui demandait ce qu’il voulait manger, il répondait toujours : «n’importe quoi». Il ne critiquait jamais rien et n’avait pas non plus le compliment facile.

      Le boudin? Non, merci! J’en ai mangé lorsque j’étais enfant. L’avantage lorsqu’on est adulte, c’est qu’on a le droit de ne pas manger ce qu’on était forcé de manger lorsqu’on était enfant. Dieu merci, ma mère ne préparait pas des repas différents à tout son monde, parce que l’un n’aimait pas ceci ou cela, comme j’ai déjà vu ailleurs dans d’autres familles… Je trouve ça terrible.

      Amicalement,

      Sco! 😉
      P.S. Tu sais que j’aime bien quand «tu me la fais courte», mais tu peux très bien me la faire longue aussi!
      Sco Articles récents..Avez-vous cette qualité?My Profile

  8. Helene@Objectif-Reussite

    Bonjour Sco!,

    Ça me rappelle le temps ou ma grand mère me disait qu’il fallait que je me consacre à mon mari, ça c’est pour la partie « fée du logis ». C’est vrai que celui-ci à l’époque, s’inquiétait dès que je n’était pas en cuisine à une certaine heure… »Qu’est-ce qu’on mange? »

    Je suis devenue allergique à ce genre de question.

    J’ai connu comme cela deux spécimens collant à une éducation maintenant totalement dépassée.

    Je ne sais pas si on attrape encore les hommes par le ventre, franchement j’en doute mais les hommes savent très bien cuisiner à ce jour, le partage des connaissances dans cet art participe…à la paix des ménage.

    Amicalement,

    Hélène

    1. Sco!

      Bonjour Hélène,

      Il y a aussi la question : à quelle heure on mange? lorsque ce n’est pas encore prêt. Heureusement, je n’ai pas vécu ça. Ça m’aurait royalement tapé sur les nerfs.

      Moi aussi, je doute qu’on attrape encore les hommes par le ventre. C’est une vieille expression comme une autre expression dépassée dont je vais parler dans un autre article. J’espère que cette autre expression est connue en France, puisque «la reine du foyer» ne semble pas plus connue en France que la «fée du logis» n’est connue ici.

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Ma définition de la routine du coupleMy Profile

  9. Marie@Nourriture Sante

    Bonjour Sco!,

    On ne les attrape plus par le ventre ni par rien d’ailleurs !
    Sauf les hommes-objets peut-être…!

    Pour les hommes « pas difficiles », il y a des limites.
    Quand c’est au point de ne même plus se souvenir de ce qu’ils ont mangé au repas précédent, c’en est provocant.
    J’adore cuisiner alors quand on me dit, tu fais ce que tu veux, ça m’est égal, je trouve cela moyennement
    drôle.

    Je suis revenue ici en fait pour te souhaiter des fêtes de fin d’année les plus agréables possibles.
    Je ne savais pas où aller ailleurs pour l’écrire !
    Je serai un peu aux abonnés absents ensuite.

    Heureuse fin d’année et sois gentille avec le Père Noël.

    Bien amicalement.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents..Comment survivre aux repas de fêtes sans se priverMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Marie,

      Merci pour ton retour!

      Tu es revenue juste avant que je publie un article aujourd’hui pour le temps des Fêtes ou les Fêtes de fin d’année!

      Je suis toujours gentille avec le Père Noël et j’ai toujours un verre de lait et des biscuits faits maison à lui offrir.

      Je te souhaite également de merveilleuses Fêtes de fin d’année et j’espère que tu viendras lire mon nouvel article.

      Joyeusement,

      Sco! :)
      Sco Articles récents..Guide de survie du couple durant les FêtesMy Profile

  10. Philippe

    Bonjour Sco !
    Dans ton article tout plein d’humour, comme toujours, tu sembles dire que maintenant, les rôles doivent être partagés : ce n’est pas toujours à la femme de cuisiner : Je suis tout à fait d’accord avec toi !!! 😉
    Surtout que aujourd’hui, avec l’aide de la psychologie, on fait une relation très directe entre le fait de nourrir et l’affect.
    Quel bonheur de déguster un bon repas préparé avec amour par l’être aimé … mais quelle peine si c’est unilatéral et si l’on n’a jamais l’idée de prendre soi-même les choses en charge à notre tour pour choyer l’autre et lui offrir de notre générosité et notre personne !
    Quelle vérité de dire que l’on se tient par le ventre, das tous les sens du terme !
    A bientôt !

    Philippe

    1. Sco!

      Bonjour Philippe,

      Eh non, ce n’est pas toujours la femme qui cuisine et c’est tant mieux! Je connais même des couples où c’est plutôt l’homme qui est aux fourneaux.

      Il reste quand même encore des couples où l’un des deux ne cuisine jamais. Tout le monde n’a ni cette patience ni cette aptitude.

      Je suppose que c’est comme n’importe quoi : tout le monde n’est pas bon en cuisine, comme tout le monde n’est pas bon en mathématiques… sauf que tout le monde doit manger! 😉

      Au moins, si on ne sait pas faire à manger, il faut complimenter l’autre pour ses repas, ne pas se plaindre : Ah! non, pas encore de la ratatouille! Et faire sa part : vaisselle, mettre la table, faire le marché…

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Guide de survie du couple durant les FêtesMy Profile

  11. Christine Votre Efficacite Personnelle

    Bonjour Sco,

    Je partage ton article sur les réseaux sociaux. Un peu d’humour est bon pour la santé!
    Bien amicalement,
    Christine
    Christine Votre Efficacite Personnelle Articles récents..Le monde est vibrationMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Christine,

      Merci pour tes commentaires de l’année 2013 et pour ta générosité.

      Je te souhaite une merveilleuse année 2014!

      Amicalement,

      Sco! 😉
      Sco Articles récents..Mon top 7 des commentateurs de l’année 2013My Profile

  12. Debo

    ça fait du bien de rire un peu du métier des autres mais de le respecter un mininum aussi :)

  13. Marina

    Sco! tu m’as bien fait rire avec ta petite histoire de boudin et d’avocat! Quelle imagination! Perso, j’ai la chance d’avoir trouvé un mec qui aime manger(tout comme moi) mais surtout cuisiner! Du coup, la rotation aux fourneaux se fait naturellement entre nous et crois-moi, j’en suis RAVIE! :)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.