«

»

Une seule âme soeur?

Une seule et unique âme sœur?

Et si ce n’était pas le cas.  En passant, pourquoi les personnes qui sont seules cherchent-elles l’âme sœur? D’une part, c’est plutôt rare l’âme sœur et si vous y pensez bien, ce n’est sûrement pas avec votre sœur que vous pourriez avoir une magnifique vie amoureuse, d’autre part.

 

une seule âme soeur?

une seule âme soeur?

Alors pourquoi chercher à former un couple avec une âme qui s’appellerait « sœur »?

 

Je vous suggère plutôt de chercher ailleurs.  Hors de votre famille, de vos frères et de vos sœurs…évidemment!

 

N’est-ce pas restreindre quelque peu les possibilités de rencontrer une personne qui vous convienne en recherchant cette unique et ô trop souvent inaccessible âme sœur (en supposant qu’elle existe quelque part)?

 

Il n’y a pas que l’âme sœur qui pourrait faire votre bonheur.  En parlant de bonheur, une chose que je vais répéter, là, tout de suite.  Je ne suis pas la première à le dire et je n’ai rien inventé. Tenez-vous bien! Ça va donner un grand coup. Voici le secret que vous connaissez déjà, parce que vous l’avez entendu maintes et maintes fois:

 

[important]Le bonheur, ce bonheur qu’on recherche tant, on le fait soi-même. On le crée soi-même à l’intérieur de soi et il ne coûte rien et n’a même pas besoin d’âme sœur pour exister.  C’est une bonne vieille nouvelle, non?[/important]

 

On ne doit pas attendre que le bonheur vienne de quelqu’un d’autre ou de quelque chose à l’extérieur de soi. Je répète : Le bonheur est à l’intérieur de soi.    On entend ça souvent, mais pour la plupart des personnes (incluant moi-même), cette une notion qui n’est pas vraiment intégrée.  On n’arrive pas à y croire.

 

La vie d’aujourd’hui tend à nous prouver que le bonheur vient de l’extérieur et qu’il coûte de l’argent et/ou qu’il nécessite un partenaire de vie.

 

La plupart des gens continuent à chercher le bonheur à l’extérieur d’eux-mêmes tout comme ils continuent à chercher cette unique et introuvable âme sœur.  Cherchez, cherchez et vous trouverez, peut-être.  Prenez un billet de loterie et vous gagnerez, peut-être.

 

There is no hapiness in the outer world.  Happines is in the inner world. John Kehoe.

Il n’y a pas de bonheur dans le monde extérieur. Le bonheur est dans le monde intérieur. Juste au cas où l’anglais n’est vraiment pas votre truc.

 

John Kehoe est connu mondialement son ouvrage Mind Power (le pouvoir de l’esprit) et ses séminaires. J’ai découvert cet homme extraordinaire dernièrement dans des vidéos. J’aurais bien aimé le connaître avant…

 

Trouver une bonne personne pour vous, un ou une partenaire qui vous convient et avec qui vous pourriez avoir une vie de couple épanouissante est chose possible. Je dirais même, je dirais plus qu’il existerait des milliers de partenaires possibles.  Vous avez bien lu des milliers.  En fait, ce n’est pas moi qui le dit, mais John Kehoe. Quel homme extraordinaire et très encourageant pour toutes ces âmes en peine à la recherche de leur âme soeur!

 

S’il y a des milliers de personnes compatibles, pourquoi chercheriez-vous cette seule et unique petite ou grande âme sœur à travers des milliards de personnes?  Une seule vie ne suffirait pas pour y arriver.

 

Ne sentez-vous pas déjà votre confiance monter d’un cran en lisant cette bonne nouvelle? Des milliers de personnes!  Non,  mais c’est incroyable ça!  De quoi vous donner maintenant la certitude que vous allez rencontrer un partenaire idéal parmi tous ceux qui existent pour vous.  Wow!

 

Que faut-il faire maintenant pour rencontrer une personne parmi ces milliers de candidats et de candidates possibles?

 

  • Ne pas avoir besoin de quelqu’un pour remplir ou pour compléter votre vie.  Vous envoyez un signal de manque et le manque crée plus de manque.

 

  • Vous devez être confortable à 100% avec vous-même tel que vous êtes en ce moment sans cette personne spéciale à vos côtés.  Vous acceptez votre vie en ce moment telle qu’elle est. Vous êtes parfaitement confortable dans votre vie actuelle. Commencez-vous à y croire?  Pratiquez jusqu’à ce que vous le sentiez.

 

  • Vous vous sentez entier / entière aujourd’hui sans partenaire. 

 

  • Vous faites la liste des qualités qui font de vous un excellent partenaire (pas seulement votre liste d’épicerie au sujet du partenaire que vous recherchez et de ses innombrables qualités, mais la liste de vos propres qualités).  Vous prenez cinq minutes par jour au moins pour porter votre attention sur la liste de vos qualités et pour les ressentir. Vous méditez dessus et vous vous en réjouissez.

 

  • Ayez conscience et confiance qu’il existe plus d’une seule personne qui pourrait constituer un match parfait pour vous et oubliez tout simplement la notion d’âme sœur.  Vous mettrez toutes les chances de votre côté et vous gagnerez!

 

  • Gardez en mémoire ce nombre incalculable de partenaires possibles et réjouissez-vous de savoir qu’il y a des milliers de personnes qui pourraient vous convenir et avec qui vous pourriez former un couple heureux et épanoui.  Un couple heureux parce que chacun de vous deux était déjà heureux avant de rencontrer l’autre!

 

Pas une seule personne, comme la seule et unique âme sœur, mais bien des milliers de personnes compatibles.  N’est-ce pas une bonne nouvelle? En autant que vous ne choisissiez qu’une personne à la fois parmi tout cet éventail de possibilités… J’espère qu’il ne s’en présentera pas trop à la fois, car vous pourriez avoir l’embarras du choix!

 

Bien sûr, si vous vivez au fond d’un bois, en solo, dans votre petite cabane et que vous ne sortez jamais de votre petit monde quasi-sauvage, et que vous continuez à penser qu’il n’y a qu’une âme sœur que vous attendez patiemment, il y a peu de chance pour vous de rencontrer une de ces milliers de personnes, à moins que votre partenaire idéal soit un ours qui passerait par là.

 

Que dites-vous de cela : des milliers de personnes qui pourraient être un match parfait pour chacun de nous?  Laissez votre commentaire.  Merci de partager sur Facebook et Twitter.  C’est gratuit et votre partenaire idéale pourrait venir à vous!

Sco!

7 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Rima

    Bonsoir Sco!,
    tous les livres de développement personnel nous disent ça : « soyez heureux avec vous même d’abord, pour pouvoir former un couple heureux avec la personne que vous recherchez « (parmi cette profusion de milliers de personnes!!) avant j’étais heureuse, mais je n’étais pas à la recherche d’une âme soeur. Chercher provoque chez moi un état de manque (ce qui attire le manque comme tu le dis).

    Dans les points que tu as résumés, le deuxième est : « être confortable à 100% avec soi », je n’ai pas de problème avec ça, je suis très confortable avec moi-même. je suis bien sans cette autre personne ( je ne la connais pas), mais ça ne me rend pas forcément heureuse (perplexe tout au plus) , j’accepte ma vie telle qu’elle est, mais je n’ai pas d’autre choix que d’accepter, c’est soit ça, ou bien piquer une dépression (je suis au bord d’ailleurs!), ou me suicider (avec ou sans dépression, lente ou brêve).

    Dans le troisième point : « Vous mettrez toutes les chances de votre côté et vous gagnerez! », quelles chances? comment? sortir, rencontrer des gens?, être ouverte à toutes les opportunités (comment savoir que c’est de bonnes opportunités?), quand on questionne les personnes en couple (avec leur âme soeur?) qui paraissent heureuses (elles le sont peut être vraiment, ou celles qui croient qu’elles sont heureuses, qui acceptent peut être leur vie telle quelle et finissent par l’être, celles qui se contentent de ce qu’elles ont : sécurité d’être en couple, ou bien celles qui veulent juste des enfants, etc…), elle répondent qu’elles ne s’y attendaient pas, qu’elles ne savaient pas du tout comment c’est arrivé, ou bien qu’elle ont toujours connu la personne avec qui elles sont (amour d’adolescence).

    Pendant longtemps, j’ai eu du mal à me remettre d’une séparation (à vrai dire d’un schéma, car plusieurs rupture successives), et j’ai toujours du mal. Donc pour comprendre ce qui n’allait pas, j’ai lu beaucoup de livres, et surtout d’articles sur le comment attirer l’amour? l’âme soeur? faire des rencontres ? la psychologies des hommes et des femmes? comment se remettre d’une rupture? comment être irrésistible? comment avoir du charisme? le secret de la confiance en soi? regagner l’estime de soi? etc…. et j’ai l’impression que plus je lis, plus je m’enfonce dans la confusion, et je me conforte dans l’idée qu’il n’y a rien (pas grand chose) à comprendre.

    Excellent article toutefois, qui doit surement remonter le moral à ceux qui croient que leur âme soeur (qui ne l’ont pas encore rencontré) existe et les attend quelque part, il suffit de se montrer!

    Désolée pour ce long message, c’est un thème qui me fait réagir à chaque fois, (comme je n’arrive pas à rencontrer la bonne personne, donc j’écris, j’écris sans pouvoir m’arrêter).
    Amicalement,
    Rima

    1. Sco!

      Bonjour Rima,

      Désolée du retard avec ma réponse.

      Je comprends très bien tout ce que tu dis dans ton commentaire du reste très bien écrit et articulé! Je te remercie d’avoir pris le temps d’écrire tout ça. De nombreuses personnes pourront se reconnaître et se sentiront moins seules à vivre ce qu’elles vivent.

      Je disais encore à des personnes que je connais, il y a seulement quelques jours, que le fait de rencontrer quelqu’un qui nous convient (pas nécessairement la super et unique âme soeur mais juste une bonne personne pour nous) n’est vraiment pas donné à tout le monde.

      En même temps, je crois que c’est probablement vrai qu’il existe de nombreuses personnes potentiellement compatibles avec chacun et chacune de nous, même si ce n’était pas des milliers, disons juste des centaines.

      Il y a une quinzaine d’années, une femme connue en développement personnel a dit lors d’ateliers d’une fin de semaine complète (et qui portaient sur différents sujets) que dans une ville comme celle où j’habite et qui compte moins de deux millions d’habitants, il y avait au moins 200 personnes de compatibles pour chaque personne. C’était il y a 15 ans et John Kehoe, que j’ai découvert récemment, et dont je parle dans mon article parle de milliers de personnes compatibles (ce serait, je suppose à travers le monde).

      Prenons l’exemple du 200 personnes de compatibles dans une ville de 2 millions.

      On dirait que c’est beaucoup 200 personnes de compatibles. Mais 200 chances sur 2 millions de gagner le gros lot à la loterie, est-ce beaucoup? Oups! Ça devient moins évident…

      Maintenant, il peut y avoir des blocages intérieurs qui font en sorte que tu ne rencontres aucune de ces personnes compatibles. Mais tu ne serais vraiment pas la seule dans cette situation.

      Et je suis tellement d’accord avec toi pour dire que plus on lit, plus on peut s’enfoncer dans la confusion. Mais tellement d’accord, même s’il faut toujours apprendre pour évoluer et même si ceux qui réussissent dans la vie sont la plupart du temps des personnes qui continuent d’apprendre encore et encore.

      Pour certains, vouloir quelque chose c’est ce «brancher» sur le fait que cette chose n’est pas là, donc sur le manque (comme tu le dis) et la chose en question n’arrive pas tandis que pour d’autres, «vouloir de façon acharnée» les conduit à la réalisation de leur but…

      Et à travers ça, il y a la mode du lâcher prise qui vient semer la confusion… Vouloir ou ne pas vouloir ou lâcher prise pour arriver à notre but? Mais qu’est-ce qu’il faut faire au juste? Les trois à la fois?

      Je suppose qu’à travers ton cheminement, tu t’es posé déjà la question : qu’est-ce que ça m’empêcherait d’être, d’avoir ou de faire si j’avais quelqu’un dans ma vie?

      Je pourrais continuer…

      Amicalement,

      Sco!
      P.S. As-tu lu mon article http://couple-zero-routine.com/dette-karmique-sur-le-couple/ ?
      Sco Articles récents..Avez-vous une dette karmique sur le couple?My Profile

      1. Rima

        Merci Sco! d’avoir pris le temps de me répondre.
        pour l’article que tu m’as recommandé à propos de la dette karmique, sur ta recommandation je viens de le terminer (je l’avais pas fait avant car je croyais que ça concernait les personnes en couple uniquement).
        moi le schéma où je tombe toujours, c’est que à chaque fois que quelqu’un me plait, il se marie avec quelqu’un d’autre. d’où ça vient, comment rompre ce « mauvais karma »? la solution il faudra que je me lie avec quelqu’un qui ne me plait pas et qui ne risque pas de me plaire dans le temps (le problème sera alors : à quoi servirait une relation comme ça ? si elle ne pourrait m’apporter du bonheur).
        prendre conscience des blocage? je ne sais même pas quels sont ces blocages, je n’arrive pas à savoir d’où ils viennent.
        Amicalement

        1. Sco!

          Bonjour Rima,

          Les dettes karmiques sur le couple concernent autant les personnes en couple qui vivent les mêmes difficultés de couple à répétition que les personnes qui ne sont pas en couple et qui vivent des situations à répétition comme toi pour trouver un partenaire..

          Quant aux blocages et même et surtout aux croyances, s’il y a des croyances du genre : tu ne mérites pas…, tu n’es pas assez bonne, tu n’es pas digne de… etc. qui viennent de ton enfance, il faudra travailler sur ces croyances qui créent des blocages. Pense à ton enfance, à tes parents, à tes éducateurs. Comment ça se passait? Que retiens-tu d’eux? Tu auras peut-être une piste de réponse.

          Par exemple, au sujet de l’argent, il y a plein de personnes qui manquent d’argent et qui ont grandi avec la croyance qu’ils ont reçu de leurs parents que «l’argent est sale», que «les riches sont des voleurs» et après ils se demandent pourquoi ils n’ont pas d’argent : ils ne veulent pas «passer pour des voleurs».

          Ce n’est surtout pas en choisissant quelqu’un qui ne te plaît pas que ça va régler le problème.

          Bon courage!

          Amicalement,

          Sco!
          P.S. Je te suggère aussi de suivre la formation (gratuite) de MGK en cliquant sur l’image de mon article http://couple-zero-routine.com/dette-karmique-sur-le-couple/
          Sco Articles récents..Avez-vous une dette karmique sur le couple?My Profile

  2. Chantal

    Bonjour Sco!,

    C’est vrai que c’est étrange cette expression «âme-soeur» puisque ce n’est pas dans notre famille qu’on va trouver la «perle rare», pas plus que dans les huîtres.

    Trouver chaussure à son pied ne devrait pas être si difficile avec tous ces prospects possibles…

    Peu importe comment on l’appelle, je crois que je vais continuer à chercher la bonne personne pour moi ou plutôt tenter de l’attirer parmi ces milliers de personnes en sortant mon aimant.

    Pas si difficile de trouver? Je suis quand même d’accord avec Rima… et lui souhaite bon courage.

    Chantal.

    1. Rima

      Merci Chantal,
      en tout cas toi tu as un avantage sur moi, tu sais quoi faire pour attirer ton âme soeur. Moi je n’ai aucune idée de ce que sortir son aimant veut dire (concrètement, vu que tout ce que j’ai essayé n’a pas marché).
      Je te souhaite de tout coeur que ta quête de l’âme soeur soit enfin couronnée de succès.
      Amicalement
      Rima

  3. Elisandre la fée du Royaume Amoureux

    Bonjour Sco !

    Mon idée au sujet de l’âme soeur, c’est que éventuellement on devient « âmes soeurs » quand on est bien en intimité avec l’Autre, mais on n’a pas une « âme soeur » déterminée. Cette idée fait partie d’un certain « romantisme » un peu puéril, je trouve et enlève toujours la responsabilité d’ouvrir son coeur.
    En tous cas merci pour ton article !
    Elisandre la fée du Royaume Amoureux Articles récents..La peur de l’engagementMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.