«

»

Est-ce que la solitude est vraiment votre choix?

 

La solitude…

Vous dites à qui veut bien l’entendre que vous êtes bien seul(e)!

C’est super! Vous faites ce que vous voulez à l’heure que vous voulez.

La belle vie, quoi!

Sans soucis, sans amour, sans problèmes, disait la chanson…

On vous envie même!

 

Oui, c’est ce que vous  voulez bien faire croire, mais dans votre for intérieur, vous aimeriez bien avoir quelqu’un dans votre vie, sauf qu’en attendant, «vous profitez de votre célibat»!

Votre solitude n’est qu’un deuxième choix, contrairement aux apparences…

Bien sûr, il n’y a aucun mal à se sentir bien dans la solitude.  Et, n’ayez crainte, je ne mettrai pas de l’avant ce vieux cliché pas mal usé :

Mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e)!

 

Et pourquoi ne pas être bien tout en étant accompagné(e)!

Mine de rien, vous avez fait savoir à votre entourage (famille, amis, réseaux sociaux) que vous étiez libre, mais il n’y a personne d’intéressant en vue.

Un jour, un ami vous a lancé l’idée d’aller voir sur  Parship.fr, et vous avez fait semblant de rien tout en retenant le nom de ce site internet dans un coin de votre tête.

Vous lui avez même sorti à nouveau votre rengaine avec un air d’indifférence:

 

Je suis bien seul(e); je fais ce que je veux, quand je le veux et à l’heure qui me plaît…

 

Après tout, vous croyez que toutes les personnes intéressantes sont déjà en couple? Et qu’il ne sert à rien de chercher…

Faux.  Vous en êtes la preuve! Vous êtes bien là, vous, et vous savez que vous avez tant à partager avec un être cher!

Ce sont de vraies personnes, comme vous, qui tentent leur chance sur internet pour rencontrer quelqu’un qui leur convient.  Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges.

Pas juste des personnes de 20, de 30 ou de 40 ans, mais vraiment des personnes de tous âges.

Croire qu’on peut trouver l’amour à tout âge, c’est super, non?

Et certaines personnes trouvent un compagnon ou une compagne pour faire un bout de chemin si ce n’est pour toute la vie.  Il suffit d’une seule bonne personne; celle qui vous convient.

Mais commencez d’abord par y croire.

Et si après un certain âge (surtout pour les femmes), l’adage veut qu’on ait plus de chance de se faire frapper par la foudre que de rencontrer l’âme sœur. Allez-y, foncez et je vous souhaite le coup de foudre!

Connaissez-vous des couples heureux qui se sont connus sur internet.  Laissez votre commentaire.

Et partagez cet article sur les réseaux sociaux. C’est gratuit.

Sco!

(Crédit image: Stuart Miles/ http://www.freedigitalphotos.net/)

 

(29 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. zenie

    Bonjour Sco, pour répondre au titre de ton article, je vais dire oui car j’ai besoin d’une totale liberté d’action et de pensée pour évoluer à mon rythme. J’ai aussi beaucoup besoin de calme et de paix à la maison pour souffler.

    On n’a pas tous besoin des même choses, le principal c’est que l’on soit bien.

    zenie

    1. Sco!

      Bonjour Zenie,

      Je me doutais que tu répondrais oui à cette question!

      La solitude n’est pas un moins dans ta vie mais un plus.

      Et personne ne peut dire le contraire : le principal c’est que l’on soit bien.

      Bonne journée!

      Sco! 😉

  2. Jean

    Bonjour Sco!,
    Non, je ne connais pas de couple (heureux ou malheureux) qui se soit connu sur Internet. Ca me fait penser aux agences matrimoniales. J’ai l’impression que c’est comme un dernier recours, quand on a épuisé toutes les autres voies possibles et traditionnelles de rencontres. En revanche, les jeunes peuvent rencontrer l’âme soeur sur la toile, mais pas forcément sur un site spécialisé, ni avec l’arrière-pensée de trouver « chaussure à son pied ». Les réseaux sociaux, les forums, les discussions en ligne favorisent ça. Et ça semble aussi naturel que dans la vie « non virtuelle ».
    Jean Articles récents..Vaincre SolitudeMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Jean,

      Pourtant, on ne s’était pas passé le mot. Tous les deux un article où l’on parle de solitude!

      Pas de hasard dirait notre amie Sylviane.

      Moi aussi, je croyais que les rencontres sur internet étaient un dernier recours, mais je connais des gens qui ont trouvé un être cher avec qui partager ce qu’ils ont à donner, et ce, depuis un certain temps.

      Ils n’étaient pas désespérés. Ils voulaient trouver sans sortir à gauche et à droite.

      Quand tu parles d’agences matrimoniales, ça me fait penser à l’époque pas si lointaine (je m’en souviens très bien) où une femme était considérée comme une vieille fille à 25 ans!!! Vieille fille à 25 ans!! Une autre époque!!

      On célébrait «les vieilles filles» à la Ste-Catherine, le 25 novembre. Je ne sais pas si cette «fête» a existé ou existe en France et en Europe, mais elle existait lorsque j’étais enfant et adolescente. On mangeait de la tire Ste-Catherine ce jour-là et certaines personnes fabriquaient elles-même leur tire avec de la mélasse, il me semble.

      Quant aux vieux garçons, je n’ai jamais su s’il y avait une date de «péremption» comme pour les femmes. Je suppose que non. Comme d’habitude.

      Amitiés,

      Sco!

      1. Jean

        Re_bonjour Sco!,
        Oui, la sainte Catherine existait aussi chez nous. Il y a l’expression « coiffer la sainte Catherine » qui veut dire qu’une fille est arrivée à cette date sans être parvenue à se marier. Je connais aussi le proverbe : « à la sainte Catherine, tout prend racine », mais qui n’a rien à voir avec les belles plantes restées seules.
        Jean Articles récents..Que Faire pour Changer de Vie ? D’abord Lire des LivresMy Profile

        1. Sco!

          Re_bonjour Jean, 😉

          Merci pour cette précision au sujet de la Sainte-Catherine (je vois que tu l’écris différemment). Je vais faire une petite recherche.

          Je ne connaissais pas tes deux expressions.

          Vive l’échange culturel entre nos deux continents!

          Amicalement,

          Sco! 🙂

  3. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour.
    Je vis seule mais je ne pense pas subir la solitude. En effet j’ai un ami que je vois lorsque que nous en avons envie et je donne des cours de trois fois par semaine. J’ai donc une vie sociale bien fournie et j’apprécie énormément les moments où je suis seule.
    La solitude pèse si l’on ne sait pas quoi faire.
    Bonne journée.
    Danièle

    1. Sco!

      Bonjour Danièle,

      C’est ça lorsqu’on a une vie bien remplie et qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer: on apprécie les moments de solitude.

      Ceux-ci nous permettent de décompresser, de relaxer et de prendre soin de soi… et pourquoi pas de faire un peu de yoga!

      Merci de ta visite et à bientôt!

      Sco! 😉

  4. Dorian

    Hello Sco!,

    Comme le dit Danièle, la solitude pèse seulement si l’on ne sait pas quoi faire.
    Je suis en couple longue distance depuis bientôt 3 ans (et ça ne va pas en s’arrangeant côté distance) et cela implique que l’on se voit une fois tous les 15 ou 20 jours. Si on n’a pas une activité solide à côté de cela pour réellement être occupé et s’éclater, c’est dur. Très dur même.

    Je pense qu’il faut avoir les 2 côtés. La présence de notre moitié car on en a tous besoin et également des activités que l’on exerce à côté indépendamment.

    Et pour les rencontres sur Internet, la réponse est oui, j’en connais qui sont heureux. Ca ne marche pas pour tout le monde bien évidemment mais Internet est un outil exceptionnel pour faire des rencontres facilement.

    Dorian
    Dorian Articles récents..Quels sujets vous intéressent le plus ?My Profile

    1. Sco!

      Hello Dorian,

      Tu parles! Je vais aller lire ton article avec grand intérêt! 😉

      Si l’on vit seul comme toi (enfin une bonne partie du temps) et comme Danièle et qu’on a un compagnon ou une compagne (même si cette personne ne vit pas avec nous), c’est bien différent des gens qui vivent seuls et qui n’ont «personne dans leur vie», à temps plein ou partiel.

      En plus, c’est certain que même en couple, chacun doit avoir ses activités personnelles pour éviter la routine du couple. Ça permet d’apprécier davantage l’autre quand on est ensemble. Si la seule activité qu’on a quand l’autre n’est pas là c’est de s’ennuyer et de l’attendre, le temps devient long…

      Je suis heureuse de savoir que tu connais aussi des gens qui se sont connus sur internet et qui sont heureux.

      Y a-t-il quelque chose qui marche pour tout le monde dans le domaine de la rencontre amoureuse?

      Merci et à très bientôt!

      Sco! 🙂

      1. Dorian

        Oui Sco tu as raison, il y a un gouffre entre avec un partenaire sans le voir souvent et ne pas en avoir du tout !

        Et certes, il n’y a pas de méthode miracle en rencontre amoureuse. Chacun a sa façon de fonctionner mais il existe forcément une technique qui marche pour chacun d’entre nous.

        Mon article est en ligne 😉

        Bonne journée.
        Dorian
        Dorian Articles récents..Comment rencontrer l’âme soeur ?My Profile

  5. Madeleine Lamarre

    Pour répondre à ta question, non la solitude n’est pas mon premier choix. Cependant pour le moment je suis seule, mais très honnêtement je suis bien. Je ne ressens pas la solitude puisque je suis bien avec moi.

    J’organise ma vie pour voir des gens et être heureuse et c’est ça pour moi le plus important.

    Je ne connais pas personnellement de couple qui sont sur des réseaux pour rencontrer, cependant pour y avoir été, je peux te dire qu’il y en a qui s’affiche très ouvertement. C’est écrit qu’ils sont mariés et recherche le plaisir.

    Disons que ce n’est pas du tout la même conception du couple que moi.
    Madeleine Lamarre Articles récents..La photo qui a créé un «pattern» et qui aurait pu changer la vie de ma filleMy Profile

    1. Sco!

      Allô Madeleine,

      C’est évidemment important d’être bien avec soi, de s’apprivoiser, de se connaître, de savoir ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas.

      Ça nous permet de vivre en harmonie (tiens vivre harmonie : le nom de ton blog!;) avant de chercher à rencontrer la perle rare! Je sais que je ne t’apprends rien avec ça!

      Sur les réseaux sociaux, c’est comme dans la vie : il y a de tout. Là non plus, rien de nouveau.

      Et moi, non plus, ce n’est pas ma conception du couple d’être ouvert… à toutes les fantaisies extérieures!

      Merci de ta visite et à bientôt!

      Amicalement,

      Sco! 🙂

  6. Vincent

    bonjour Sco,

    Mon expérience personnelle m’a amené à constater ce phénomène lors de ma période de célibat forcé d’ il y a quelques années, suite à un divorce non désiré.

    Un célibataire qui est bien avec lui-même est dix fois plus attirant qu’un célibataire qui assume mal sa solitude surtout s’il montre qu’il est en recherche. C’est une triste réalité, mais personne n’aime les mendiants de l’amour.

    Mon conseil, qui je pense s’appliquera aussi bien aux femmes qu’aux hommes, est de rechercher dans un premier temps à être heureux dans son célibat et à commencer par donner aux autres avant de demander. Concrètement, organisez des soirées, des évènement et vous finirez par être invité à votre tour.

    Quant aux sites de rencontres, contrairement à l’usage qui veut qu’on les utilise quand tout les autres moyen de rencontres ont échoués, je préconise plutôt de démarrer par ça avant de progressivement
    nouer de plus en plus de contact dans la vie réelle.

    Les sites de rencontre sont aussi fréquentés par des personnes de valeur, mais il y a énormément de tri à faire (expérience personnelle toujours).

    Bon courage à tous les célibataires

    Vincent
    Vincent Articles récents..Entrevue avec Paul Quetin, responsable national de la préparation physique à la Fédération Française de TennisMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Vincent,

      Non, personne n’aime les mendiants de l’amour. J’aime bien ton expression qui est très juste.

      Donner avant de recevoir est toujours une bonne option. Je me permettrais ici une petite farce : c’est comme au tennis, il faut lancer la balle avant de la recevoir! 😉

      J’aime bien aussi ton conseil ou ta suggestion d’organiser des évènements.

      Car, comment se faire remarquer si, au lieu de s’afficher dans la vitrine, on reste caché dans l’arrière-boutique?

      J’aime bien aussi ton idée de commencer avec internet au lieu de garder cette possibilité en dernier recours.

      Et évidemment faire du tri…

      Merci de tes judicieuses suggestions et à bientôt!

      Sco! 😀

  7. Christian de toujours positif

    Bonjour Sco,

    Je ne pense pas que le bonheur vienne du fait que l’on soit en couple ou pas.
    Le bonheur est un état interne et personnel. Ainsi la personne heureuse seule sera, a priori, heureuse en couple.
    Je dis bien, à priori ,car si le partenaire est envahissant, cela va vite lui » prendre la tête ».
    On peut, comme je le fais , être en couple, marié, avoir des activités communes, mais surtout garder des activités séparés.
    La fusion n’est pas toujours bonne.
    Je pense qu’il est plus important de chercher le bonheur intérieur, le bien être avec soi même, que l’âme sœur.
    Ensuite il faut lâcher prise et ne pas focaliser sur ce soit disant « manque ».

    Amicalement
    Christian

    1. Sco!

      Bonjour Christian,

      Que dire de mieux? Ton commentaire dit tout. Juste du GBS (gros bon sens)!

      Le bonheur vient de soi d’abord, comme tu le dis.

      On ne peut pas rendre une personne heureuse contre sa volonté. On ne peut pas non plus donner ce que l’on a pas. Comment quelqu’un d’autre pourrait se sentir heureux avec nous si on ne se sent pas bien ou heureux avec nous-même? Comment partager notre bonheur avec une autre personne si on n’a pas de bonheur à partager?

      Et comme tu le dis, lâchons prise sur le «manque»!

      Amicalement,

      Sco! 😉

  8. Frederic | Pour mieux vivre

    Bonjour Sco

    Et lorsque la personne qu’on aime est sa meilleur amie qui est déjà marié.

    La est le dilemme.

    Vivre avec quelqu’un d’autre en aimant une autre personne …

    Dans ce cas, doit on vivre seul ou avec une personne qui n’a pas tout notre amour ?
    Frederic | Pour mieux vivre Articles récents..Retrouver confiance en soi au travailMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Frederic,

      Je te souhaite la bienvenue sur mon blog!

      Les histoires où l’on aime quelqu’un qui ne nous aime pas ou qui n’est pas disponible ou qui ne veut pas quitter une relation qui ne fonctionne plus sont des histoires compliquées.

      Je pense que chaque cas est différent, mais l’important est de savoir ce que l’on veut pour soi et trouver une personne compatible qui est libre, qu’on aime et qui nous aime.

      Merci de ta visite et bonne journée!

      Sco! 😉

  9. Bernadette GILBERT

    Bonjour Sco,

    Je crois qu’on est seul par choix… mais inconscient. Rien n’est moins naturel, selon moi, que de vivre sans partenaire, hétéro ou homo, d’ailleurs. C’est même la fonction la plus naturelle et la plus essentielle qui soit.
    Mais notre inconscient nous en empêche (et je sais de quoi je parle !) pour toutes sortes de raisons de vécu, de mauvaises expériences, de ressenti de danger… Et puis le mental embarque, justifiant ce choix qui n’en est pas un !
    Bien sûr, il y a toujours des exceptions. Mais ces personnes ne vivent pas dans leur biologie profonde. Et, selon moi, se prive d’un des plus merveilleux lien qui soit !
    Cette opinion n’engage que moi…
    Bernadette GILBERT Articles récents..Ce que médecins, pharmaciens et industriels aimeraient vous cacherMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Bernadette,

      L’inconscient a beaucoup d’emprise. Lorsque le conscient et l’inconscient sont en contradiction, c’est l’inconscient qui gagne.

      Je partage ton opinion au sujet du plus merveilleux lien qui soit.

      Et comme le chante Ginette Reno (paroles de Charles Aznavour et musique de Michel Jourdan) :

      L’essentiel c’est d’être aimé
      Le reste importe peu
      La seule vérité
      C’est compter pour quelqu’un
      Quoi qu’il puisse arriver
      C’est entrer dans son coeur
      Et n’en sortir jamais

      Amicalement,

      Sco! 😉

  10. Christian

    Salut Sco !,

    C’est bien vrai ça, et c’est la même chose avec les animaux.

    Mon chien, il a toujours un air content quand il est seul comme ça sur son canapé (il est sur le canapé car c’est moi qui suit sur la carpette).

    Mais quand on sort, je vois bien qu’il va sentir le cul de tout ce qui bouge.

    Et sans discrimination. Les blancs, les noirs, les noirs et blancs, les jeunes, les vieux, les mâles, les femelles, punks ou hippies, et même ceux qui sont castrés (et ce qui m’ennuie un peu plus, les chiens policiers aussi, m’enfin soit).

    Donc, c’est la preuve, qu’avec ses airs de pas y toucher quand il est seul sur le divan, il a quand même un petit problème social.

    D’ailleurs, dernièrement, je l’ai surpris en train de regarder le site de 30 millions d’amis sur l’ordi.

    Mais comme tous les autres viennent aussi lui sniffer le popotin, je ne m’inquiète pas trop.

    Quand il m’aura fait piquer à cause de l’âge et que la carpette sera libre je suis sûr qu’il trouvera un p’tit cul pour l’installer dessus.
    @+
    Christian.

    1. Sco!

      Salut Christian,

      Et dire que je croyais que le chien était FIDÈLE!

      Ce sont des histoires alors. Un sujet d’article en vue, peut-être, dans ma section animaux!

      Amicalement,
      Sco!

      P.S. Heureusement que je ne suis pas en Belgique et que je risque pas de rencontrer ton chien!

  11. sylviane

    Bonjour Sco,

    Après mon divorce il y a maintenant 28 ans, je voulais vraiment « refaire ma vie » comme on dit.

    J’ai cherché tous azimuts (y compris l’agence matrimoniale mon cher Jean) je voulais combler un vide énorme que je ressentais à l’intérieur de moi. Je faisais vraiment TOUT pour rencontrer quelqu’un. Rien, NIET, Nada

    Puis un jour, je me suis mise à étudier personnellement mon cas (après avoir vécu deux années absolument apocalyptiques) et là lâcher-prise total et bingo je encontre l’homme qui est vraiment l’HOMME DE MA VIE.

    Nous avons vécu 3 années absolument fabuleuses et ensuite je l’ai laissé partir à son destin cad il est parti se retirer dans un ashram en Inde car c’était son voeu le plus cher avant de me connaître. On ne peut pas entrer en compétition avec Dieu n’est-ce pas ? enfin pas moi du moins.

    Après cela, il m’était vraiment impossible de concevoir une autre liaison avec qui que ce soit ?

    Ma solitude est un choix, je ne vis ni dans le souvenir, ni dans les regrets, je blogue, aide les gens, je suis bien dans ma peau et quand je regarde ma vie je me dis « mazette quelle belle vie tu as eue ma fille même avec de grandes souffrances ça valait la peine »
    sylviane Articles récents..J’ai reçu des messages et des signes de l’au-delà : déconcertants et incroyablesMy Profile

    1. Sco!

      Bonjour Sylviane,

      Merci de nous avoir partagé ce beau moment de ta vie!

      N’y a-t-il pas de plus grande preuve d’amour que de laisser la personne qu’on aime faire ses choix?

      C’est vrai que tu aides les gens et je t’en remercie au nom de tous!

      Je te souhaite tout le bonheur du monde!

      Amitiés,

      Sco! 😉

  12. Patricia@attention bonheur possible

    Coucou Sco,

    Plein de chose qui pourraient faire débat dans cet article.
    Etre bien tout seul : oui bien sur c’est possible et c’est même à mon sens indispensable pour créer un couple qui ne soit pas basé sur la dépendance et qui fatalement deviendra très inconfortable.

    La solitude est un deuxième choix : Bien souvent, c’est peut-être vrai. On aimerait vivre le grand amour, mais on ne croit pas possible d’être en couple et en même temps libre et indépendant. Pourtant, un vrai amour, c’est ça !

    Enfin libre à chacun, bien sur, de vivre en fonction de ses croyances et aspirations.

    Et rencontrer « l’ AMOUR » sur la toile, sur un site spécialisé, oui j’y crois et bon nombre de couple autour de moi se sont formés comme ça pour leur plus grand bonheur !

    Bien amicalement,
    Patricia
    Patricia@attention bonheur possible Articles récents..Votre prince charmant ou le véritable amourMy Profile

    1. Sco!

      Coucou Patricia,

      Tu as tellement raison en disant qu’on ne croit pas possible d’être en couple et en même temps libre et indépendant, alors que le grand amour c’est de se sentir libre d’être ensemble et de partager ou plutôt de multiplier le bonheur.

      Merci Patricia de nous confirmer que tu connais, toi aussi, des couples qui se sont formés sur internet. Ça dépend évidemment du site, car tous ne sont pas à conseiller.

      Quand c’est possible, mieux vaut faire affaire avec un site qui nous a été recommandé par un ami, parce qu’il a lui-même trouvé quelqu’un ou qu’il connaît quelqu’un qui a trouvé la bonne personne par l’entremise de ce même site, surtout s’il faut payer quoi que ce soit.

      Très amicalement,

      Sco!

  13. marina

    Je pense que la solitude est un choix parmi le choix qu’on a!
    Après, tout le monde aspire au partage…Mais n’a peut-être pas envie de partager avec ce qui se présente à lui!
    Un choix est donc fait! 😀

    1. Sco!

      Salut Marina,

      Vaut mieux être seul(e) et assumer sa solitude que de sauter sur la première personne qui passe de peur de rester seul(e).

      C’est déjà une bonne longueur d’avance par rapport à ceux et à celles qui sont incapables de vivre seul(es) et surtout une preuve d’autonomie.

      D’abord et avant tout l’autonomie affective!

      Amicalement,

      Sco! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse ».

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.